Valérie Shä Live Blog: [Apostasie] La licorne : Un système ecclésial féroce, séducteur, mensonger et tueur ! Par Martine R-D


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


vendredi 4 octobre 2013

[Apostasie] La licorne : Un système ecclésial féroce, séducteur, mensonger et tueur ! Par Martine R-D





licorne2

Source:
http://www.michelledastier.com/la-licorne-un-systeme-ecclesial-feroce-seducteur-mensonger-et-tueur-par-martine-rd-2/ 

" On ne change pas un système de cette ENVERGURE ! Jésus qui est notre exemple en toute chose NE L’A PAS FAIT ! Il l’A PUBLIQUEMENT DÉNONCÉ ! Il a dénoncé un système religieux aveugle qui conduit d’autres aveugles … Des races de vipères, qui s’emparent des gens et qui les rendent pire qu’eux …
JÉSUS A APPORTÉ TOUT AUTRE CHOSE, À LA PLACE DE …" 

bandeau-licorne
  
Note MAV : ATTENTION: On a tenté de faire disparaître cet article ! Des attaques multiples et impressionnantes…  Qui dérange-t-il tant ? Alors, faites des copies, et relayez par les réseaux sociaux: c’est un article majeur !
 
MARTINE : Au cours de la dernière semaine de septembre 2013, j’ai reçu très distinctement l’image d’une LICORNE*, à l’apparence magnifique. Dans le même temps j’ai eu la pensée qu’il était important de mettre un temps à part dans la présence de Dieu afin de comprendre quelle en était la signification. Je livre cette interprétation telle qu’elle m’a été donnée, c’est à dire comme une mise en garde contre les ravages d’un système féroce, séducteur, mensonger et tueur.

 
Je répète: féroce, séducteur, mensonger et tueur.
Voici ce qu’il m’a été donné de comprendre :
 
                                            licorne2 

La licorne que j’ai vu en esprit est un animal magnifique, mais cela, c’est la représentation moderne de cet animal de légende. Ceci est important pour la suite. C’est en quelque sorte sa représentation aboutie : Un cheval blanc à la crinière soyeuse, dont les yeux sont d’un bleu profond.
Cependant, dans la vision, la corne avait disparu ! J’en donne l’explication à la fin du texte, une explication majeure qui m’a été révélée en dernier.
Initialement la représentation de la Licorne était toute autre et ceci est très important CAR CETTE IMAGE DE LÉGENDE ÉTAIT NÉE DE L’ABSENCE DE CONNAISSANCES D’UNE GRANDE PARTIE DE LA FAUNE ANIMALE ET DE LA CONFUSION QUI EN A DÉCOULÉ ! La Licorne est une CRÉATION ARTIFICIELLE, COMPOSÉE DE L’ASSEMBLAGE HÉTÉROCLITE de plusieurs animaux existant réellement.
Ceci fut le point de départ de l’interprétation que j’en reçus.
Car, en parallèle, je comprenais dans ce temps de prière que Dieu me parlait des systèmes ecclésiaux déviants, nés eux aussi, d’un mélange hétéroclite, d’une confusion** qui parvenait à se justifier elle-même, en se servant sans vergogne de la parole de Dieu pour ce faire (Parole déviée, forcément, elle aussi !).
Ces systèmes étaient donc eux aussi le fruit d’une création humaine artificielle, tout comme la représentation initiale de la Licorne .
Les premières représentations de la Licorne datent de l’antiquité, nous en trouvons aussi beaucoup au Moyen Âge. Elles étaient celle d’un animal dont le corps était constitué de plusieurs parties d’animaux d’espèces différentes. Dans les textes les plus anciens , elle avait :
- Le corps d’un cheval, -
- la tête d’un cerf,
- les pieds d’un éléphant,
- la queue d’un sanglier,
- un mugissement grave,
- et une corne noire de deux coudées qui se dressait au milieu de son front ….( Pline l’Ancien, histoire naturelle, livre XIII, chapitre XXXI )
Les parties d’animaux dont elle était composée n’avaient absolument RIEN À VOIR les unes avec les autres. Ceci provenait de la confusion de personnes ayant vu des animaux au cours de divers voyages, des animaux dont elles n’avaient aucune connaissance auparavant, puis de la synthèse imaginaire faite à partir de leurs récits.
C’est donc l’ignorance qui a présidé à la représentation initiale de cet animal de légende, pure invention humaine.
À ce stade d’interprétation, je comprenais que la Licorne que j’avais vue en esprit était comme une image du système ecclésial moderne, qui, comme la Licorne initiale, avait été conçu À PARTIR DE L’ABSENCE D’UNE RÉELLE CONNAISSANCE DE LA VÉRITÉ, à partir d’un assemblage (échafaudage) de fausses doctrines pour aboutir à un SYSTÈME FACTICE QUI SE VOULAIT ÊTRE LE REFLET DE LA VÉRITÉ ! Ainsi, tout comme cette Licorne antique, alors grossièrement constituée, avant de prendre son aspect raffiné, le système ecclésial, après ses grandes déviations initiales, a gardé son mélange disparate d’origine, mélange de mensonges et de vérités, qui superpose habilement ou grossièrement LA VÉRITÉ à L’ERREUR ET RÉCIPROQUEMENT. Mais avec le temps, l’assemblage composite grossier est devenu de plus en plus subtil et raffiné, pour ne jamais paraître ce qu’il était: un assemblage hétéroclite créé sur des fondements erronés.

Ce système est l’incarnation de l’erreursous une parure de vérité !

À l’image de la Licorne, des parties normalement non juxtaposables (entre autres des mélanges de pratiques païennes et de pratiques chrétiennes) ont été assemblées de manière à inter agir entre elles selon des principes, des règles, des lois, des doctrines, qui créent UN ENSEMBLE À L’APPARENCE HOMOGÈNE. Des systèmes qui ont été rendus FONCTIONNELS, qui peuvent même paraître bibliques, MAIS QUI NE SONT PAS LÉGITIMES AU REGARD DE DIEU.
Je comprenais que la cohérence, dans ce qui était incohérent, avait été édifiée grâce à la subtilité des assemblages.

L’AMBIVALENCE DE LA LICORNE :

Cet animal revêt des caractéristiques et des symboles très contradictoires (pureté, grâce/ férocité, malignité ), et elle gardera cette ambivalence au cours de son évolution et tout au long des époques, jusqu’à nos jours. J’ai compris qu’il en était ainsi pour le système ecclésial qui s’est transformé au fil des siècles quant à ses apparences, MAIS en gardant toujours son ambivalence et ses contradictions.

L’ÉVOLUTION DE LA LICORNE ( et du système ) :

La particularité de la représentation de la Licorne est qu’elle s’est parfaitement adaptée à chaque époque. Ce qui la caractérisait dans l’antiquité et au Moyen-Âge, c’était sa férocité, sa puissance et en parallèle, de façon tout à fait contradictoire : sa grâce et son pouvoir de guérison (censé résider dans la corne de la Licorne). De nos jours, l’image et l’apparence ont été lissées, magnifiées en un splendide cheval blanc ( déjà décrit en début de texte ).
J’ai alors réalisé que c’était la représentation exacte de la GRANDE SÉDUCTION ET de L’ATTIRANCE du SYSTÈME ECCLÉSIAL EXISTANT, donnant une impression de (FAUSSE !) PURETÉ, à la ressemblance de la couleur blanche parfaite de la Licorne. Une pureté apparente seulement, qui ÉVOQUE elle aussi à s’y méprendre celle de l’évangile, alors que l’évangile véhiculé au sein du système, comme étant le véritable, ne l’est pas ! C’est un mélange impur…
Comme cette Licorne, ce système ecclésial fait des ravages par sa grâce séductrice, puis ensuite par sa férocité CAMOUFLÉE sous des APPARENCES vertueuses. Je réalisais que ces ravages n’étaient possibles que parmi ceux qui se laissaient subjuguer par l’apparence, eux mêmes étant étant amorcés par la convoitise de ce que ce système représente et génère, notamment un grandeur imposante qui semble d’origine divine (alors qu’elle n’est que d’origine humaine) !
Comme la Licorne a su évoluer en fonction de son époque, ce système séduisant intègre automatiquement les notions de progrès et de modernité.
Il est toujours dans la mouvance de son temps et LES SYSTÈMES QUI LUI SONT APPARENTÉS ÉGALEMENT ! L’image de la Licorne primaire n’aurait aucune crédibilité de nos jours : elle paraîtrait obsolète voire grotesque, grossière, monstrueuse et donc non crédible. La « Licorne » ecclésiale moderne aurait fait crier  »AU FOU ! » ou  » HÉRÉSIE ! » dans les temps anciens, comme la Licorne ecclésiale ancienne nous apparaît aujourd’hui moyenâgeuse, arriérée, inculte, cruelle, et presque monstrueuse. Il lui faut donc suivre l’évolution du monde en s’y adaptant, pour un effet caméléon parfait !
(représentation ancienne d’une licorne, déjà évoluée par rapport à la Licorne originale)
Unicornis
Je comprenais ainsi que les systèmes devaient mettre en place des fonctionnements à la fois crédibles, aptes à répondre aux besoins et attentes  »charnels/spirituels » de L’ÉPOQUE PRÉSENTE, sans se préoccuper de l’approbation, ou non, de Dieu !
Il était donc capital pour que ces systèmes survivent, qu’ils s’adaptent au fur et à mesure, EN TENANT COMPTE DES COURANTS ET INFLUENCES VENANT DU MONDE ET DE L’ÉPOQUE, TOUT EN EN DONNANT UNE ILLUSION DE CONFORMITÉ AUX FONDEMENTS BIBLIQUES.
La Licorne est un animal rapide et, à son image, les systèmes devaient se transformer rapidement pour s’adapter. C’est aussi un animal particulièrement robuste, qui est décrit comme pouvant parcourir des kilomètres, pendant très longtemps sans se fatiguer, tout comme ces systèmes qui avancent inlassablement depuis des siècles, trouvant régulièrement le  » deuxième souffle » nécessaire à leur survie…

La « modernisation » de la parole et de son interprétation en font partie, de l’effet caméléon, et cela continue de nos jours !***

La Licorne est aussi un animal INTELLIGENT … les systèmes ecclésiaux, aussi ! MAIS ils n’ont pas à leur tête l’intelligence pure, JÉSUS. On trouve plutôt à leur tête des intellectuels progressistes, des exégètes « éclairés » de la parole de Dieu, ou assimilés en tant que tels par leurs congénères, ou qui s’auto-proclament eux-mêmes exégètes éclairés, mais surtout des érudits habiles. C’est une intelligence non renouvelée par l’Esprit. Je voyais par cette image très parlante que je recevais de la Licorne, que cette adaptation aux besoins du temps était la voie royale par laquelle s’injectait insidieusement et de plus en plus profondément L’APOSTASIE, MAIS TOUJOURS SOUS UN HABILLAGE DE VÉRITÉ !

LA LICORNE ET L’HOMME ANIMAL :

Au fil de l’interprétation que je recevais de cette image, j’allais de surprise en surprise … La Licorne est aussi décrite comme un animal solitaire, individualiste, rebelle, et qui N’OBÉIT QU’À SES INSTINCTS. Je comprenais que ces systèmes créés à l’initiative d’hommes, de l’homme animal, non conduit par l’Esprit, avaient les mêmes caractéristiques animales, car l’esprit qui les génère et les conduit est celui de l’homme animal …. certes pas l’Esprit de Dieu ! Dans ces systèmes d’hommes, il existe une volonté de répandre leur propre évangile dans le monde en s’appuyant, non pas sur les fondations véritables, MAIS SUR LE SOCLE DE LEUR PROPRE INTELLIGENCE. Or, quelle que soit l’intelligence des hommes, Dieu ne les a jamais appelés à répandre leur propre évangile, encore moins leurs seules propres capacités ! « Ni par force, ni par puissance, mais par l’Esprit du Seigneur« . Sans l’Esprit du Seigneur, l’évangile devient un « produit » humain, un évangile vidé de sa substance de vie – la Vérité, je Véritable Jésus – et transformé en un succédané composite répandu dans le seul but d’étendre territorialement l’emprise, l’enrichissement et la puissance du système, et non pour sauver les âmes, cargaison, à ses yeux, au final, de peu de valeur, à l’instar des grands marchands de la terre (Apoc 18:13).
Je comprenais, à ce stade de l’interprétation de la vision, QUE J’ÉTAIS MAINTENANT CONFRONTÉE À LA PARTIE HUMANISTE de ce système ecclésial échafaudé de toute pièce par l’homme guidé par sa propre intelligence et sa propre justice, et non par l’Esprit du Seigneur ! Cela m’avait interpellée, dès le départ, dans cette vision, où je voyais que mon attention se concentrait souvent sur LA TÊTE de cette Licorne !
1 cor 2 : 14 - » OR ,nous savons pourtant que l’homme animal ne reçoit pas les choses de Dieu …… »
Romains 8:9 -’ si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Dieu… il ne lui appartient pas ‘ !
Je le savais, mais en recevant cette succession d’interprétations à travers l’image de le Licorne, je comprenais encore d’avantage combien cette séduction est puissante.

LA LICORNE, DE NOS JOURS, EST UNE REPRÉSENTATION ESTHÉTIQUE ( et le système aussi ):

Il fallait qu’il en soit ainsi ; la représentation actuelle de la Licorne en met plein la vue.
 
                      licorene3
Une esthétique parfaite : un corps puissant de cheval racé, d’un blanc étincelant, la crinière soyeuse et le regard bleu doux et profond exerçant la fascination …. mais toujours la même férocité, de mieux en mieux dissimulée sous les apparences !
C’est l’image de la puissance et de la férocité de ces systèmes, aux apparences SOIGNÉES à l’instar de la Licorne courant crinière au vent, image apparente de pureté et de liberté, associée à une IMITATION de douceur, le regard bienveillant (identique à celui de la Licorne), allant de par le monde annoncer un ÉVANGILE SUBTILEMENT CONTREFAIT, RAISONNÉ, HUMANISÉ, et ADAPTÉ AU SIÈCLE PRÉSENT et INFLUENCÉ PAR CELUI-CI !
À l’imitation de le Licorne, ce système n’a jamais changé dans ses fondements, mais il a été revu et corrigé dans son apparence, pour atteindre une séduction parfaite !

LA LICORNE EST CONSIDÉRÉE COMME SACRÉE, ELLE A DONC TOUJOURS SES DÉFENSEURS.

À l’image de la Licorne, le système ecclésial est sacré ! Et il a ses défenseurs et ses porte-parole… par millions !

Dès qu’il se sent menacé, il devient FÉROCE !

FÉROCE …

Les dégâts de ces systèmes sont cruels et identiques à ceux commis par cet animal qui réagit violemment lorsqu’il se sent menacé, ou qui FUIT HABILEMENT et devient alors INSAISISSABLE ! La Licorne ne peut que rarement être approchée, seulement par un être innocent, une jeune fille vierge dans la légende. Je comprenais en découvrant cela qu’il était très facile pour ce système d’attirer et de faire des dégâts surtout chez ceux dont le cœur est VIERGE de toute CONNAISSANCE VÉRITABLE ! Ce sont ceux-là qui deviendront à leur tour LES PLUS ÂPRES DÉFENSEURS DU SYSTÈME, EN SE CROYANT DIVINEMENT INSTRUITS … mais en ne l’étant pas !
Au sein de ces systèmes ecclésiaux, la façon de communiquer  » la parole » est attrayante; les parties de l’évangile qui sont plus incisives sont énoncées succinctement, transformées, refondues, ou passées sous silence ou bien encore, dites de façon à ce qu’un maximum  » donnent leur vie à Jésus » (Quel Jésus ?), et dans le but unique de faire grossir les flancs de l’animal (ou les rangs de l’Église !) et donc, ainsi, le nombre de ceux qui leur seront soumis ! Certes pas de remplir le Royaume des cieux, quoiqu’ils en disent.
C’est ainsi que pour  » évangéliser », on annonce seulement le Jésus « ami », Celui qui comprend tout.
- » Viens à Jésus, et ta vie sera merveilleuse…  »!
Mais de quelle vie merveilleuse cause-t-on dans ces réunions où Jésus est annoncé avec sketches humoristiques, gâteaux et petits fours, danse hip hop…? La liste de leurs moyens d’ »évangéliser » est longue, tout aussi fournie que le foisonnement d’idées humaines pour les mettre en place. Et, ma foi, ils disent vrai ! Jésus est notre ami. Mais il n’est pas que ça, loin de là, sans compter que cet  » argument  » devient complètement faux si on l’isole du reste de la Parole, car, certes, Jésus est notre ami. Mais il est aussi écrit: « qui aime bien  » châtie » bien ». Pourquoi occulte-t-on le Jésus qui corrige quand c’est nécessaire ? Il émonde, coupe, taille, retaille encore … Soyons honnêtes, pour ceux qui l’ont vécu,  »on le sent passer »! On se rebiffe souvent, même si on sait que c’est pour notre bien, car le vieil homme « fait de la résistance » avant abandonner ses mauvais penchants. Nous avons aussi un Dieu qui se met en colère parce qu’Il est trois fois saint et qu’Il hait la méchanceté, le mensonge…, un Dieu qui , le cas échéant, juge sévèrement : « Il est terrible de tomber entre les mains du Dieu vivant« , dit la Bible.
L’évangélisation selon l’esprit « Licorne » passe tout cela sous silence, et bien d’autres vérités divine qui, ensemble, et seulement ensemble, constituent LA VÉRITÉ !
Apocalypse 1:8
Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant.[...]
Apocalypse 21:6
Et il me dit : C’est fait ! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement.[...]
Apocalypse 22:13
Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.[...]
Oh, comme le Jésus que nous proposent ces systèmes humains sont souvent bien loin du VÉRITABLE JÉSUS !
Apocalypse 3:14
Écris à l’ange de l’Église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu
Apocalypse 19:11
Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice
De même que le corps de cheval « blanc pur » de la Licorne n’est qu’un leurre face au cheval blanc du Jésus qui le monte et qui est d’une pureté parfaite, insoutenable pour l’homme pécheur, de même le « Jésus » proposé par les système est une pâle copie, une imitation « soutenable » parce que créée à l’image de l’homme, et ne reflétant en rien la gloire et la sainteté de Dieu !
OUI ! Jésus peut tout comprendre. NON ! il ne cautionne pas le péché même si la cause, « humainement », semble défendable, justement parce qu’Il est un véritable ami qui ne veut pas nous voir nous perdre à cause de nos péchés, même ceux qui, à vues humaines, semblent justifiés et pardonnables !
Jean 15:22
Si je n’étais pas venu et que je ne leur eusses point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché.[...]
La véritable évangélisation – le Bible le démontre – pousse à prêcher la repentance dès le départ. C’est même le fondement d’une conversion authentique. Il ne s’agit pas la repentance qui fait peur et dont on se sert pour culpabiliser, car, à l’occasion, ces systèmes savent aussi embrayer sur le sujet de la repentance en la maniant comme une menace, afin de  »rassurer » ceux qui auraient des velléités d’autonomie en prenant conscience des lacunes du système….
MAIS prêcher LA REPENTANCE qui mène à la sainte crainte de l’Éternel et qui sauve, mettre en avant la SAINTETÉ de Dieu, sa SAGESSE dans laquelle est inclus son AMOUR et qui n’a absolument rien à voir avec les sentiments CHARNELS nés des émotions CHARNELLES, c’est un tout autre évangile, et c’est le véritable évangile !

Mais ce système animal ne se hasarde pas à prêcher la repentance véritable car la repentance sert les desseins de Dieu et ce système, lui, ne les sert pas, car il sert avant tout ses propres desseins: conserver et agrandir sa puissance temporelle et terrestre ! Ce sont des systèmes dans lesquels il se produit régulièrement des divisions, car, dans les non dits, il existe des luttes intestines et internes, principalement motivées par les intérêts personnels cachés des uns et des autres. C’est l’attraction du pouvoir qui préside et pour cela, à l’image de la Licorne, on utilise tour à tour la force et la séduction, que l’on soit sur les podiums ou en bas du podium.
La Licorne inspire la crainte, ces systèmes en font autant. Ceux qui y baignent sont indirectement ou directement sous la contrainte, pour peu qu’ils aient été amorcés par le biais de leurs convoitises cachées. Ils se soumettent, dans l’attente de l’heureux jour où ils seront enfin reconnus à leur juste valeur …. pas celle de Christ bien entendu. Quant à ceux qui y sont tombés malgré eux et qui ont un appel authentique venant de Dieu, ils se rendront compte que le flair de cet animal est implacable pour détecter celui ou celle qui pourrait gripper les rouages de son fonctionnement si bien huilé par des siècles de pratiques et de calculs. Une fois détecté par  » l’animal renifleur  », ils chaufferont les bancs sans broncher. C’est tout ce qui leur sera permis, sous peine de sanction pour insoumission aux règles établies et à ses leaders. Ils n’auront alors qu’un seul choix : ou bien se conformer au système en s’y soumettant, ou bien fuir, en se retrouvant lâchés de tous, car ce système insuffle la PEUR
La licorne est un animal caractériel. Désormais, ils seront étiquetés « rebelles », car non conformes aux prescriptions du système. (N’oublions pas de rappeler au passage qu’il y a également des personnes qui quittent leurs assemblées car elles ont un vrai problème avec la rébellion. Celles dont je parle n’en ont pas, et sont étiquetées rebelles parce qu’elles fuient le système lui-même. C’est différent ! ) La Licorne EKKESIA fait très peur, car quand ils décident de s’en libérer, le jugement (humain!) tombe: « la perdition pour quiconque s’en éloigne » . Hors de ce système animal, « point de salut » !
La légende de la Licorne est connectée à celle de pouvoirs magiques, ésotériques, et dans certains cas de divination et dans ces systèmes qui lui sont apparentés on trouve aussi ces ingrédients sous forme de fausses prophéties à l’apparence de vérité, de fausses paroles de connaissances sous l’influence d’esprits de divination et autres dérives similaires ! On y reçoit aussi, parfois, et c’est grave, des paroles de MALÉDICTIONS présentées comme paroles d’AVERTISSEMENTS  » pour le bien de celui…. qui n’a, au final, que choisir de ne pas se soumettre à la règle, au dogme, et qui a préféré partir pour marcher vers la lumière !
Lorsque j’ai quitté un de ces  » systèmes Licorne  », Jésus m’a montré que, d’une part, je n’avais jamais été guérie d’une partie de problèmes qui m’étaient propres et dont je croyais pourtant être débarrassée, mais que je trainais encore. Et pour cause : on ne soigne pas le mal par le mensonge et « la puissance agissante de l’Esprit » ne peut cohabiter avec ce système ! Puis il m’a montré que j’avais été contaminée par d’autres influences.
Comme j’étais seule et que, justement, je manquai encore de connaissances bibliques solides, un soir où l’oppression était plus grande que les autres fois, j’ai demandé à Jésus de m’aider. Il m’a d’abord montré et fait comprendre l’œuvre insidieuse de l’esprit de contrôle auxquels j’avais été soumise, bien malgré moi, car j’ai du caractère. Mais face à cet esprit-là, avoir du caractère n’est pas suffisant, tant cet esprit agit avec un pouvoir SORCIER ! Puis j’ai compris l’impact sur moi de ces assemblages séduisants et complexes de fausses doctrines, apparemment vraies puisqu’elles semblaient s’appuyer sur  » l’évangile » . Je me suis repentie de m’être soumise à des  » maîtres  » qui n’étaient pas conduits par l’Esprit de Dieu et à leur système. Alors, chose à laquelle je ne m’attendais pas, Jésus est venu dans ma chambre. J’ai senti sa présence et j’ai surtout entendu sa voix qui ordonnait à cet esprit de sortir ! Une voix puissante comme le tonnerre, et me rassurant ensuite en me disant:
- » C’est moi. Ne crains pas. C’est fini » !
J’ai déjà donné ce témoignage sur le blog dans un commentaire.
Depuis, mon intelligence s’est ouverte. La parole est apparue comme nouvelle, des situations bloquées se sont au fur et à mesure débloquées, mon frère ainé qui avait contracté une maladie mortelle est revenu à la vie au grand dam des médecins qui disent, ébahis, « qu’il revient des portes de la mort ». Des vérités se sont faites dans mon coeur, MAIS AVANT CELA, J’AI DU PASSER PAR UN TEMPS DE DÉSERT dans lequel j’ai été progressivement  »purgée » et dans lequel j’ai aussi beaucoup souffert car, je le comprends mieux à la lumière de l’image que j’ai reçue : chaque partie de « l’animal » qui m’avait influencée devait être ôtée pour être remplacée par la véritable, celle qui vient de l’Esprit de Dieu. J’ai eu très soif dans ce désert, ça se compte en années. Une soif que je n’avais jamais eue, une soif d’eau pure, d’eau vive et j’en ai bu nuit et jour à m’en faire exploser ! Mais je n’explosais pas, je me FORTIFIAIS lentement et surement !

À l’imitation de la Licorne qui subjugue puis garde son emprise, ces systèmes rendent les gens captifs.

Ils sont tenus dans les dents de l’animal, l’air ne passe plus, l’eau ne descend pas bien, la nourriture est pauvre et réduite en miettes pour pouvoir passer dans les gosiers étranglés. L’odeur n’est pas la bonne odeur de Christ, mais une odeur de mort à l’apparence acceptable et blanchie comme le corps magnifique de la Licorne ….comme les sépulcres blanchis…. On ne change pas un système de cette ENVERGURE ! Jésus qui est notre exemple en toute chose NE L’A PAS FAIT ! Il l’A PUBLIQUEMENT DÉNONCÉ ! Il a dénoncé un système religieux aveugle qui conduit d’autres aveugles … Des races de vipères, qui s’emparent des gens et qui les rendent pire qu’eux …
Il se produit comme un EFFET MULTIPLICATEUR DANS LA REPRODUCTION, ET DANS LA CONTINUITÉ par la transmission ! JÉSUS AURAIT PU, MAIS IL N’A PAS MÊME PAS ESSAYÉ DE CHANGER LE FONCTIONNEMENT DE CE SYSTÈME DÉJÀ PERVERTI ! IL NE L’A PAS FAIT ! Il ne l’a pas fait car l’esprit qui gouverne au sein de cette forme de système n’est pas le sien. Il ne bâtirait rien dessus! Il n’a pas voulu changer le système parce que les cœurs et les esprits qui le dirigent ne l’auraient pas voulu et d’ailleurs ils ne l’ont pas voulu ! La Licorne garde ce qu’elle tient ( je parle du système coincé, car les gens sous l’action du St esprit, eux, peuvent en sortir et Jésus peut les y aider et les conduire selon sa volonté et le plan qu’il a pour chacun ).

JÉSUS A APPORTÉ TOUT AUTRE CHOSE, À LA PLACE DE

IL N’EST PAS VENU APPORTER UN AUTRE SYSTÈME RELIGIEUX : LE RÉSULTAT AURAIT ÉTÉ SIMILAIRE. IL A APPORTÉ LA VIE, ET LA VIE, C’EST LUI, PAS UNE CONSTRUCTION HUMAINE, aussi intelligente et bien structurée paraisse-t-elle.

Rester dans un système pour prétendre le CHANGER de l’intérieur est un LEURRE de l’ennemi. JÉSUS lui-même ne l’a pas tenté et ce ne sont pourtant pas les moyens qui lui manquaient pour le faire. En revanche, rester dans un système parce que Dieu nous l’a ordonné, et ce, pour parler à des cœurs qu’Il connait et parce qu’Il sait que ces cœurs ont été trompés, et sont désormais prêts à entendre SA vérité, dans ce cas, OUI, cela peut venir de Dieu. C’est utile pour ouvrir les yeux des personnes aveuglées, peut-être même aussi ceux de certains pasteurs et dans ce cas, il faut les porter, intercéder, mener des combats guidés par le Saint Esprit. Mais il faut s’assurer que cette mission est véritablement conduite par le st Esprit, sous peine, non seulement de battre l’air, mais aussi de s’attirer de gros ennuis à tous les niveaux : spirituels ou pas, car ces esprits naviguent partout où on leur ouvre les portes. J’en ai fait l’expérience !
Ne soyons pas plus  »royalistes  »que LE ROI DES ROIS ! Soyons là où Dieu veut que nous soyons en sachant que Dieu certes nous demande de marcher par la foi, MAIS qu’il confirme toujours ce qu’il nous a dit en nous faisant porter du fruit pour SA gloire, là où il nous a placés. Je connais un nombre important de personnes qui sont restées dans ces systèmes car elles étaient persuadées « preuves à l’appui » qu’elle devaient le faire, et le soutenaient mordicus en devenant presque agressives si on en doutait, car  » Dieu leur avait dit de rester  » .. Mais quand on les revoit des années plus tard, elles sont aussi éteintes qu’un lampadaire par un soir d’orage, quand elles n’ont pas pris la foudre !
CAR LA LICORNE N’A PAS D’AMOUR, SON AMOUR EST FACTICE A L’IMAGE DE CE QU’ ELLE EST : UNE IDOLE !
J’ai compris de plus en plus profondément combien cette image de Licorne est l’incarnation même des systèmes déviants que JÉSUS A CONDAMNÉS À L’ÉPOQUE et qu’Il condamne ENCORE AUJOURD’HUI ! Il n’existe pas que chez les cathos ! On en est pas mal pourvu chez les évangéliques ! J’ai compris très fortement ceci : JÉSUS n’a JAMAIS, n’est pas, et ne sera jamais dans ces systèmes issus de la PENSÉE, de la VOLONTÉ et de L’INTELLIGENCE de l’homme animal, précisément parce que l’homme animal n’a pas l’Esprit de Dieu, et donc, ce qu’il produit, NON PLUS !
Apocalypse 3:20
Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.
Je ne dis pas, et je ne dirais certainement pas que toutes les personnes qui sont dans ces systèmes sont perdues pour l’éternité. Dieu seul est maitre et Il est au-dessus  de toute chose, y compris de ces systèmes. Mais Il est AU-DESSUS, PAS DEDANS ! Il peut équiper des personnes en les faisant rester pour les utiliser un temps, dans le but d’en guider d’autres, de convaincre des cœurs, ou bien pour les charger de dire   des vérités nécessaires pour quelques-uns qui les recevront. Mais ce ne sera que pour un temps, car ces systèmes ont une puissance de séduction à laquelle il est difficile de résister longtemps !
À l’image de la Licorne, l’esprit qui pilote ces systèmes dont la tête n’est pas Jésus  n’a qu’un seul but : tailler en pièces et détruire spirituellement tous ceux qui y sont enfermés, mais SOUS ANESTHÉSIE TOTALE ! C’est possible, comme vu plus haut, dans la vie de tous ceux qui n’ont aucune connaissance véritable de la pure Parole ( des coeurs vierges non instruits de la parole, tout comme les inconvertis ), ou bien ayant entendu la parole mais n’ayant aucune connaissance intime de Christ, ou encore qui ne sont pas vraiment en recherche de la vérité, car leur priorité est de satisfaire et servir leurs aspirations et leurs besoins AVANT de servir DIEU !
2Th 2:10 Il usera de toutes les formes du mal pour tromper ceux qui se perdent, parce qu’ils sont restés fermés à l’amour de la vérité qui les aurait sauvés.
2:11 Voilà pourquoi Dieu leur envoie une puissance d’égarement pour qu’ils croient au mensonge.
2:12 Il agit ainsi pour que soient condamnés tous ceux qui n’auront pas cru à la vérité et qui auront pris plaisir au mal. (Le Sem)
TOUS SONT DES PROIES DE CHOIX POUR CET ANIMAL INSATIABLE QU’EST LE SYSTÈME LICORNE ! Ils se fondent dans ce système et y adhèrent sans aucune résistance, car ils n’ont pas su prendre les armes véritables pour s’en défendre, et sont aveuglés par son apparence splendide qui, comme la licorne, en met « plein les yeux » . C’est la plus grande séduction de tous les temps et qui a pu traverser les époques sans prendre une ride, et elle fonctionne toujours pour ceux qui y succombent !

LA LICORNE RELOOKÉE EST LA REPRÉSENTATION DE L’IDOLE MODERNE DE CE SIÈCLE DE CES SYSTÈMES CRÉÉS PAR L’HOMME ANIMAL .

ELLE EST ACCEPTÉE ET ADORÉE PAR TOUS CEUX QUI LUI RENDENT HONNEUR EN CROYANT SERVIR DIEU !
Ces systèmes sont comme la Licorne : UNE BÊTE PORTÉE AU RANG D’IDOLE ! J’ai compris ça comme étant une abomination dans le cœur du Seigneur, une indignation profonde.

L’INFLUENCE DE LA LICORNE :

UNE CONTREFAÇON DE L’AMOUR.

J’ai reçu ensuite une autre pensée qui venait s’aligner sur cette image : Ceux qui sont sous l’influence de cette bête, ne reçoivent pas l’amour véritable. Ils ne peuvent pas le recevoir car l’amour véritable vient de l’esprit de Dieu !

Ils reçoivent une contrefaçon.

On comprend mieux à présent pourquoi les adeptes de ces systèmes doivent répandre un mélange de vrai et de faux, toujours présenté comme étant la parole de Dieu, mais qui ne l’est pas. Ne pouvant utiliser l’épée dont ils ignorent le véritable fonctionnement, ils envoient certains versets bibliques comme des flèches et quiconque n’est pas animé de l’esprit qui est le leur, mais qu’ils considèrent – ils y croient eux-mêmes -comme étant celui de Dieu, deviendra l’ennemi, deviendra LA cible a atteindre !
À l’image de la Licorne, l’objectif prioritaire est : La conformité à tout ce qui est dit ou fait dans le moule des systèmes établis. Tout ce qui risque de remettre en question le système est perçu comme dangereux, donc il faut faire taire ceux qui osent le faire ! À TOUT PRIX !
J’avais la pensée de flèches qui recevaient des torsions pendant leur trajet pour atteindre la cible, à l’image de la torsion de la parole, car comme la Licorne, le système qui délivre ces  »paroles » sert avant tout ses intérêts propres. Ceux là, ne sont pas des « guerriers » au sens biblique, mais des « chasseurs », des « TUEURS de vérité » qui tirent dans le cœur ( la cible) des gens.
Ces chasseurs savent viser !
À L’INVERSE, ceux qui connaissent la vérité manient l’épée à deux tranchants, celle qui sépare avec précision, lentement, c’est presque un acte chirurgical, et cela, ça soigne vraiment. Parfois ils savent aussi s’en servir pour TRANCHER, mais toujours dans un but  »noble  ». Ceux là sont les guerriers de Christ qui combattent en s’appuyant sur les règles et les principes divins et saints, non pas pour se servir eux-mêmes, mais pour servir les desseins de leur Dieu ! Ils sont formés par Christ qui n’est pas la Licorne, mais l’Agneau ou le Lion, et ils apprennent à manier la lourde épée pour l’utiliser comme il se doit. En face, l’autre n’est pas une cible à atteindre mais un cœur, une âme, chers au Père !
L’esprit de ces chasseurs, animés de l’esprit de la Licorne, est disséminé un peu partout et on en trouve aussi sur les blogs ! Je n’ai rien dit !petit-smiley
Très reconnaissables, car ils ont les traits de caractère de la Licorne (sur les blogs, on les appelle « trolls ».) Ils diffusent des interprétations erronées de la parole, ils sont imprégnées de fausses doctrines, en donnant l’apparence de la vérité et de la connaissance, mais ils en ignorent les vrais fondements. Pas d’amour : ni de la vérité, ni des autres, ou pire: UN AMOUR FACTICE, comme mentionné plus haut, et le résultat est identique: ils finissent par déchirer celui ou celle qui n’est pas dans sa mouvance doctrinale, même quand ils le font avec tact par souci de leur image, mais la plupart du temps des insultes, surtout quand on ne les voit pas et quand ils s’abritent derrière des pseudos !
Ils ont une foule de thèmes en réserve, sur lesquels ils pensent tout savoir, et savent avec dextérité faire dévier les conversations au gré de leur désir d’en découdre. Ce sont précisément ceux-là qui répètent sans cesse à ceux qui marchent dans la vérité qu’ils n’ont pas d’amour ! Et puisque c’est EUX qui le disent, ce doit être considéré comme parole d’évangile ! Comme les Pharisiens des évangiles, ils se présentent toujours groupés pour se cautionner les uns les autres !

UN DÉTAIL QUI A SON IMPORTANCE : LA LICORNE QUE J’AI VUE N’AVAIT PAS LA CORNE QUI LA CARACTÉRISE HABITUELLEMENT.

J’ai demandé pourquoi. J’ai reçu cela en dernier dans l’interprétation, car j’ai compris qu’il fallait d’abord que je comprenne toute l’image de la Licorne et tout ce qu’elle représentait pour comprendre enfin pourquoi celle que j’avais vue n’avait plus sa corne !
Et j’ai eu cette pensée que c’était volontairement supprimé car, initialement, la corne de la Licorne était un symbole de guérison. Elle contenait une substance capable de guérir et de jouer le rôle de contre-poison. Une fois que j’ai compris l’image de la Licorne dans sa totalité et que j’ai vu qu’elle se rattachait aux systèmes religieux déviants, j’ai eu la pensée que cette corne qui avait été enlevée signifiait qu’il n’y a aucune guérison véritable dans ces systèmes, encore moins de contre-poison car le contre-poison ne peut venir que de la vérité, de l’Esprit de Vie, de Jésus lui-même, de Dieu lui-même, tandis que CES SYSTÈMES sont EUX-MÊMES PORTEURS d’un poison violent ! Ceux qui s’en détachent, quelle qu’en soit la cause, peuvent guérir uniquement en retournant à la vérité et à ce qui en fait la force !
Par grâce, il y a des cœurs aimant sincèrement le Seigneur, égarés dans ces systèmes, des cœurs que le Seigneur connait, touche et guérit, mais n’en faisons pas une justification d’un système qui ne vient pas de Dieu ! Amen ! Dieu est souverain et connaît ceux qui Lui appartiennent !

CE N’EST QU’EN TOUT DERNIER QUE J’AI REÇU L’INTERPRÉTATION FINALE ET ABSOLUMENT DRAMATIQUE DE CETTE ABSENCE DE CORNE, DANS MA VISION.


Là où elle aurait du se trouver, il restait une marque, comme une marque indélébile :

(666, certainement, mais je ne l’ai pas vu distinctement)

LA MARQUE SE TROUVAIT AU MILIEU DU FRONT, DERRIÈRE LEQUEL EST CACHÉ LE LOBE FRONTAL (comme le sera la marque de la bête), qui représente le lieu de la pensée humaine, le lieu de toutes les connexions qui permettent les raisonnements, la science, le jugement humain du bien et du mal…
J’ai compris que cette Licorne « ecclésiale », dans sa métamorphose finale, devenait la bête, cette bête aux parties hétérogènes, une bête si séduisante que « la terre entière suivit la bête« 
Apoc 13:2 La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.
… Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête.
13:4 Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête ; ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ?

Quel terrible animal disparate et redoutable. Il a commencé à se former des les premiers temps de l’Église des Nations (la bête monte de la mer, symbole des nations), elle devient en ce moment même LA BÊTE D’APOCALYPSE 13, et c’est cela, que le Seigneur voulait me montrer en dernier, car, de prime abord, jamais je n’aurais pu y croire.
Apoc 13:11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.
13:12 Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.
13:13 Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
13:14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.
13:15 Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.
Oh combien je peux comprendre l’étonnement de Jean, quand il découvre lui aussi, enfin, que cette bête n’est autre que l’Église prostituée…
Apocalypse 17:6
Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.[...]
17:15 Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.
17:16 Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu.
17:17 Car Dieu a mis dans leurs coeurs d’exécuter son dessein et d’exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.

COPIEZ CET ARTICLE MAJEUR et répandez -le par tous les moyens: JE NE SAIS QUI CHERCHE À LE FAIRE DISPARAÎTRE !!!

                        


Voilà ce qui m’a été donné de comprendre de façon imagée et j’espère que ça touchera le cœur de plusieurs, ouvrira certains yeux, et bénira un maximum de personnes.
Martine.
Avec la collaboration de Michelle d’Astier de la Vigerie
———————————————-
* (Il est important de préciser que le mot licorne qui est dans certaines traductions de l’Ancien Testament est reconnu comme étant une erreur de traduction pour un animal « monocéros » à une seule corne …probablement le rhinocéros ou assimilé. Cela n’a absolument rien à voir avec l’image que j’ai reçue ) .
** Note MAV: rappelons que le mot « Babel » signifie « confusion ». Nos systèmes ecclésiaux font partie du système babylonien, ET ILS NE LE SAVENT PAS !
*** Rappelons que les traductions de la bible ont souvent été de plus en plus édulcorées, pour « ménager » la sensibilité de lecteur. Aujourd’hui, de nouvelles Bibles apparaissent qui rayent des mots comme « abomination », « homosexualité », « étang de feu et de soufre »….
   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !