Valérie Shä Live Blog: Les derniers juifs quittent la Norvège [tel-avivre.com]


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


vendredi 29 août 2014

Les derniers juifs quittent la Norvège [tel-avivre.com]


Source:
http://www.tel-avivre.com/2014/08/27/les-derniers-juifs-quittent-la-norvege/

Norvège pratique grotesque
Dans quelques semaines, la Norvège sera « Judenrein » ( sans juifs).

Les 819 derniers juifs vivant encore en Norvège sont en train de quitter le pays en raison de la montée de l’antisémitisme.
Ainsi, la Norvège est le premier pays européen dans lequel les Juifs ne peuvent plus vivre. Une évolution similaire peut être observé dans tous les pays européens. Les Juifs d’Europe sont soumis à des manifestations antisémites quotidiennes. Le journal norvégien «Aftenposten» a rapporté en Février 2013 sur le départ des Juifs du pays.

Anne Sender, le chef de la communauté juive en Norvège, a dit: «  beaucoup d’immigrants ont apporté l’antisémitisme de leurs pays, une honte dont personne ne parle

Les vagues d’immigrants musulmans ramènent l’antisémitisme en Europe. Une évolution similaire se déroule dans le pays voisin, la Suède, mais aussi dans tous les pays européens. Les musulmans chassent les Juifs du monde entier. L’agence d’information, Kopp Exklusiv, est l’une des rares à parler de ce sujet.


Cela commence en France. Pas une journée ne se passe sans attaques musulmanes de Juifs. La presse ne les signale qu’à peine, il y a beaucoup d’incidents. Au cours des cinq premiers mois de 2012, il y a eu 268 agressions contre les Juifs. La France, aujourd’hui, est un pays extrêmement antisémite. 

Le gouvernement socialiste sous la direction de François Hollande ne fait rien pour protéger les Juifs, bien au contraire. Les musulmans sont une partie très importante de l’électorat …..

Le 5 Juillet 2012, un jeune juif de 17 ans a été battu presque à mort près de Toulouse par deux musulmans d’origine nord-africaine, simplement parce qu’il portait une chaîne avec l’étoile de David. La police a été « incapable » de recueillir des preuves.


La situation n’est pas très différente en Italie. Chaque Juif doit craindre pour sa vie et vivre sous la protection d’une unité de sécurité.
Les médias britannique aussi, ont établi des rapports durant six ans sur l’émigration des Juifs de Grande Bretagne. En 1990 il y avait 340.000 Juifs., aujourd’hui, il n’y a plus que 240.000. Les immigrés musulmans font de leur vie un enfer et les chassent.
Ils ont également réussi à chasser les Juifs d’Anvers.
Aux Pays-Bas, d’anciens politiciens conseillent aux Juifs de quitter le pays. (L’ancien commissaire européen, Frits Bolkestein, a déclaré que les hollandais d’origine marocaine sont antisémites et qu’il serait préférable que les Juifs partent de leur plein gré. Ils peuvent immigrer aux États-Unis ou en Israël ! Des politiques néerlandais de cercles sociaux-démocrates ont défilé ensemble avec les musulmans et ont appelé à la construction de chambres à gaz afin de brûler les Juifs.
Dans les pays germanophones, rien n’est pas signalé dans la presse. Des journalistes allemands écrivent que les musulmans sont des gens honnêtes et qu’ils n’ont aucun lien avec l’extrême droite. Avec cette approche, les journalistes contribuent à chasser les Juifs hors d’Europe. Ils pensent ainsi supprimer le problème de l’immigration islamique.
Les 819 Juifs norvégiens étaient membres d’une synagogue en Norvège. Il y a environ 1000 Juifs non affiliés à travers le pays qui ont peur de s’identifier en tant que Juifs.
Une situation similaire existe aux Pays-Bas où plus de 20.000 Juifs sont affiliés et s’identifient comme Juifs, mais il y a quelques milliers d’autres qui ont des racines juives, mais qui ne veulent jamais s’identifier eux mêmes tant ils souffrent encore de la stigmatisation et de la peur propagée par l’occupation nazie et aujourd’hui par les communautés musulmanes qui sont souvent violemment antisémites et hostiles.
Presque toute l’Europe, dont la Scandinavie prennent cette direction à l’exception de la Finlande qui a ouvertement pris position contre ce racisme.
En raison du grand silence de la majorité, l’histoire se répète. La liberté est préservée grâce à la vigilance  pas la passivité.
sources : – Facebook - 
« J’ai entendu dire que, si cette pratique [circoncision] est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S’ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises. » (Lettre publiée dans un journal norvégien en 2013).
Un éditorial intitulé « Kamuflert jødehat » (Antisémitisme camouflé) paru dans leDagen.no le 08/10/2013 se penche sur l’antisémitisme en Norvège.  Le blog Norway, Israel and the Jews l’a traduit en anglais. Le site philosemitismeblog a publié une adaptation en français :

Il est difficile de nos jours d’exprimer publiquement son aversion ou sa haine des Juifs ou de dire qu’il serait souhaitable que tous les Juifs quittent le pays. Néanmoins rien ne vous empêche de le suggérer de manière indirecte et ambiguë.

Même les groupuscules néo-nazis, Vigrid ou Boot Boys, s’expriment rarement de nos jours sur ce sujet. Seuls les groupes islamistes extrémistes tels que l’Oumma du Prophète font des déclarations ouvertement antisémites.

Mais ce silence ne doit pas nous induire en erreur en nous faisant croire que l’antisémitisme traditionnel a été éradiqué. De récents sondages le prouvent clairement.  L’enquête menée par l’Holocauste Centre révèle que 26% des Norvégiens croient que « les Juifs se considèrent supérieurs aux autres ». La même proportion estime que les Juifs instrumentalisent la mémoire de l’Holocauste pour en retirer des avantages. 12% pensent que les Juifs sont responsables de leur propre persécution. Environ 10% n’aimeraient pas avoir un voisin juif ou dans son cercle d’amis.

On constate donc que les préjugés anti-Juifs bouillonnent en profondeur mais sont rarement rarement exprimés publiquement. Et le cas échéant on les formule de manière à les rendre respectables. Récemment, les pratiques religieuses ont, sous un mince vernis de respectabilité, fourni le prétexte à des attaques haineuses et publiques contre les Juifs. [Note: on aura remarqué qu'en Europe la rage se déchaîne contre les Juifs et beaucoup moins contre les Musulmans et d'autres populations qui pratiquent la circoncision.]

Dans l’entre-deux guerres il y eut un vif débat sur l’abattage rituel juif, l’abattage casher. Ce n’était pas seulement le souci de la protection des animaux qui animait le débat. Le représentant du Parti des paysans, Jens Hundseid, qui devint plus tard premier ministre, a proféré cette accusation au Parlement:  « Nous n’avons aucune obligation de soumettre notre bétail aux atrocités juives, nous avons invité les Juifs à s’installer sur notre sol, mais nous n’avons aucune obligation de fournir aux Juifs des animaux pour leurs orgies religieuses ».

Le journal de la coopérative des fermiers, la Nation, publiait, des lettres de ce calibre: « S’ils ne peuvent pas consommer du bétail norvégien, qui est abattu conformément à la tradition norvégienne, alors ils devraient quitter la Norvège ».

Les lettres de lecteurs publiées dans le journal dominical VG sous le titre  « Pratique grotesque » sur la question de la circoncision nous font penser à ces débats.  Un lecteur demande qu’on mette un terme à « cette violence grotesque sur des enfants innocents » avant de conclure:  « J’ai entendu dire que, si la pratique est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S’ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises ».
Cette lettre a été publiée dans l’édition papier d’un quotidien et pas dans l’un des forums qui sont de vrais égouts de l’information et où les commentaires anonymes ne sont pas modérés. Au contraire, cette lettre a été lue et approuvée par les éditeurs de VG  et sélectionnée parmi l’abondante correspondance qu’un journal reçoit quotidiennement.
On peut très certainement être un adversaire de principe à la fois de l’abattage rituel et de la circoncision.  Mais quand la critique se transforme en appel à ce que les Juifs norvégiens quittent le pays, une limite est franchie. Celle de la haine du Juif .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !