Valérie Shä Live Blog: Une Yazidie de 17 ans devenue esclave sexuelle du Califat


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


jeudi 18 septembre 2014

Une Yazidie de 17 ans devenue esclave sexuelle du Califat



Source:
http://www.postedeveille.ca/2014/09/une-yazidi-esclave-sexuelle-du-califat.html

Témoignage: Une Yazidie de 17 ans devenue esclave sexuelle du Califat

Après que les jihadistes aient remis leurs téléphones à leurs prisonnières, la mère de cette jeune femme a donné le numéro de sa fille à un journaliste de La Republica: «Appelez-la. Elle a 17 ans et la voix d'une petite fille.» C'est ce dernier qui a recueilli son témoignage.

Capture d’écran 2014-09-10 à 18.15.38

«Moi, esclave des jihadistes...

Dans cette horreur, nous sommes quarante, toutes Yazidies.»


La jeune fille Yazidie a été enlevée le 3 août lors d'une offensive des jihadistes du Califat contre une petite ville du nord de l'Irak.
Elle est présentement détenue dans la prison d'un petit village de la plaine de Ninive, au sud de Mossoul (une grande ville contrôlée par le Califat), où les Yazidis coexistaient avec des chrétiens Assyriens, Chaldéens et Syriaques.
Elle subit les assauts quotidiens des militants de l'État islamique.

«Ils nous traitent comme des esclaves. Ces hommes nous battent et nous menacent de mort si nous osons résister. Parfois j'espère qu'ils me frappent assez fort pour me tuer. 
Nos tortionnaires n'épargnent personne. Ni les femmes avec des enfants en bas-âge, ni les petites filles de moins de douze ans. Certaines fillettes sont devenues muettes à force d'être abusées et ont été emmenées par les jihadistes. Beaucoup de mères ont tenté de se suicider après ça.
Pour nous détruire encore plus, ils nous forcent à raconter à nos parents les détails sordides des atrocités qu'ils nous font subir. Ils se moquent de nous et se sentent indestructibles. Ils se prennent pour des surhommes mais ce ne sont que des individus sans coeur.
Nous avons déjà demandé à de nombreuses reprises à nos geôliers de nous exécuter. Mais ils refusent car apparemment nous avons trop de «valeur» pour eux. Nous sommes leur butin de guerre, leurs choses. Mon seul espoir est que les Peshmerga [combattants kurdes armés] viennent nous délivrer. Je sais que les Américains bombardent. Je veux qu'ils se dépêchent et éradiquent l'EI parce que je ne sais pas combien de temps encore je vais pouvoir supporter tout ça. Ils ont déjà assassiné mon corps. Maintenant ils vont tuer mon âme.»

Ses parents sont réfugiés dans l'un des camps mis en place dans le Nord du Kurdistan irakien.

Sources : 7sur7 (Original italien La Republica)

Matthew Barber, journaliste, est présentement à Mossoul. Il a publié hier une série de tweets sur la traite des Yazidies par les jihadistes de l'EI :

1. Les Yazidies enlevées par l'EI et acquises comme esclaves sexuelles par les moujahidines ont été transportées dans d'innombrables villes à travers tout l'Irak par leurs ravisseurs.

2. Elles doivent faire la cuisine, le ménage, et avoir des relations sexuelles. Certaines se sont fait dire: vous êtes nos jawari [esclaves du butin de guerre], mais ne vous en faites pas, vous serez comme nos femmes.

3. Plusieurs campagnes sont en cours pour localiser et secourir les femmes Yazidies enlevées, et plusieurs Arabes/musulmans y participent.

4. Un de mes amis a personnellement mobilisé une bande armée pour délivrer des jeunes filles Yazidies des jihadistes qui les avaient enlevées et emprisonnées.

5. Une jeune fille Yazidie délivrée, âgée d'à peine 15 ans, a été torturée par son ravisseur parce qu'elle résistait à ses demandes sexuelles.

[Une Yazidie de 17 ans devenue esclave sexuelle du Califat]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !