Valérie Shä Live Blog: [Vidéo + script] L'Etat Islamique {Sous titré en Français}


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


lundi 15 septembre 2014

[Vidéo + script] L'Etat Islamique {Sous titré en Français}


[Note de Valérie]

Poke ( = avis) aux autruches en action de passage sur ce blog: 
un aperçu de la réalité actualisée que jamais la presse ne vous montrera...
Et après la Syrie, l'Irak et l'Amérique?
A qui le tour pour remplir l'objectif TERRE? ...


Source:
http://youtu.be/AUjHb4C7b94 



0:01
Le sniper est là-bas.
0:07
Nous, musulmans, sommes ceux qui veulent la charia sur cette terre.
0:12
Je promets à Dieu, qui est le seul Dieu,
0:14
que la charia ne peut être établie ici qu’avec les armes.
0:20
J’aimerais rejoindre l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) et mourir avec eux
0:24
car ils tuent les infidèles et les apostats.
0:34
[L’ÉTAT ISLAMIQUE]
0:38
[JUIN 2014 RACCA, SYRIE]
0:44
- Là. - Au-dessus de ta tête.
0:49
Tire, tire, tire.
0:56
Tire, tire, tire.
0:58
Voici Racca, la capitale du nouvel État récemment déclaré.
1:05
L’État a été établi par un groupe sunnite djihadiste
1:09
qui a émergé durant la guerre civile en Syrie.
1:13
Jusqu’à récemment, on les connaissait sous le nom de l’EIIL.
1:16
Maintenant, ils se surnomment simplement l’État islamique.
1:19
Ou l’EI.
1:20
La vitesse et l’efficacité avec lesquelles ils ont avancé de Syrie en Irak ont surpris le monde entier.
1:27
L’avancée fulgurante de l’EIIL en Irak pourrait bien menacer la politique extérieure d’Obama comme jamais auparavant.
1:36
Comment a-t-il été possible pour ce groupe, l’EIIL, d’envahir l’ouest de l’Irak ?
1:42
Ils ont capturé les villes de Mossoul et de Tikrit, ont pillé des banques locales
1:46
et saisi d’importants stocks d’armes fournies à l’armée irakienne par les États-Unis.
1:52
Ses combattants, dont le nombre ne cesse de croître, viennent du monde entier.
1:55
Tous veulent participer à l’établissement du califat,
1:58
un État islamique qui s’étend maintenant à travers la Syrie et l’Irak.
2:02
Et ils affirment que ce n’est que le début.
2:05
On connait peu de choses sur les rouages du groupe,
2:08
mais Medyan Dairieh, réalisateur pour Vice News, a obtenu un accès exclusif dans leur ville de Racca.
2:14
Ici, à Racca,
2:15
l’EI subit quotidiennement les bombardements du régime d’Assad
2:19
et assiège une base militaire défendue par la division 17, la plus grande unité gouvernementale encore présente dans l’est de la Syrie.
2:27
[ABOU MOSA, ATTACHÉ DE PRESSE DE L’ÉTAT ISLAMIQUE] Abou Mosa, attaché de presse de l’État islamique,
2:30
a affirmé qu’il conduirait Vice News à la ligne de front.
2:36
Il y aura un pont devant.
2:45
Puis des sacs de sable -
2:49
là où le sniper du régime est positionné.
2:52
Rien ne nous arrivera, si Dieu le veut.
2:56
2 frères [combattants de l’EIIL] et de nombreux civils ont été tués ici.
3:00
Habituellement, ils nous attaquent avec des canons de 23mm, des snipers, des mitrailleuses BKS et des mortiers.
3:08
Le régime utilise toutes sortes d’armes. Ils s’en moquent.
3:11
La route principale était bloquée par l’armée syrienne.
3:14
Conduire à la vue du sniper du régime était la seule alternative.
3:19
Ce grand bâtiment à droite,
3:22
c’est une usine de sucre.
3:24
Celui-là.
3:26
Le sniper est là-bas. Vous ne pouvez pas encore le voir à la caméra.
3:31
Donc on est face au sniper.
3:35
Les officiers de la division 17 vivent dans ce bâtiment.
3:38
Là, c’est l’usine de sucre, où ils sont basés.
3:42
La zone est dangereuse.
3:44
Située à seulement 1,5km du centre-ville,
3:46
la base de la division 17 est le dernier bastion du régime dans les environs.
3:54
Ce sont des positions du régime.
3:56
C’est le drapeau du régime. Il y en a un sur ce grand bâtiment.
4:02
Toute cette zone appartient au régime.
4:05
On est toujours exposés au sniper ?
4:06
Oui. Il va sur cette tour et tire de là.
4:11
Le premier arrêt était à un checkpoint de l’État islamique,
4:14
à proximité de la base de la division 17.
4:28
Le mur avec les trous, c’est là que sont les [soldats] du régime ?
4:31
Non, dans les bâtiments plus loin.
4:35
Le régime est à quelle distance d’ici ?
4:37
400 mètres.
4:40
J’affirme à l’Amérique
4:42
que le califat islamique a été établi
4:44
et qu’on ne s’arrêtera pas.
4:47
Ne soyez pas lâches en nous attaquant avec des drones.
4:51
Au lieu de ça, envoyez-nous vos soldats qu’on a humiliés en Irak.
4:59
Si Dieu le veut, on les humiliera partout ailleurs
5:02
et on lèvera le drapeau d’Allah sur la Maison-Blanche.
5:07
Ils ont avancé et se sont approchés de l’armée syrienne.
5:12
L’un des combattants du groupe s’est mis à tirer sur les positions de l’ennemi.
5:17
Un échange de tirs a éclaté et Abou Mosa, l’attaché de presse, et un autre combattant s’y sont joints.
5:26
Cette division de l’armée syrienne encerclée n’allait pas abandonner sans combattre.
5:31
Les tirs continuaient alors que Abou Mosa et le groupe se dirigeaient vers les tranchés..
5:38
Les frères encerclent la division 17 de tous les côtés.
5:42
Ils peuvent donc empêcher toute infiltration [de l’ennemi].
5:48
Grâce à Dieu, ils sont pris au piège. Ils ne peuvent plus recevoir de ravitaillement, sauf par parachute.
5:54
Donc les forces du régime sont encerclées de tous les côtés ?
5:57
Oui.
6:01
Ce sont des infidèles,
6:04
des ennemis de la religion, des ennemis de Dieu,
6:06
des ennemis de l’humanité et de la religion.
6:08
Dieu soit loué, on leur tire dessus.
6:10
On demande à Dieu qu’Il nous donne la force de vaincre.
6:15
Quelques semaines plus tard, l’EI a lancé une importante offensive sur la division 17.
6:22
Ils ont envahi la base, tuant au moins 50 soldats du régime.
6:26
Leurs corps ont été exhibés dans le centre-ville de Racca
6:30
et leurs têtes montées sur des poteaux.
6:33
Le message était clair : l’EI contrôle fermement la ville,
6:37
sous la commande de Abou Bakr Al-Baghdadi.
6:40
[4 JUILLET 2014 - ABOU BAKR AL-BAGHDADI, LEADER DE L’ÉTAT ISLAMIQUE]
6:42
Allah est assurément Fort et Puissant.
6:46
Il a garanti le succès à ses partisans dans la lutte contre l’ennemi
6:50
et leur a permis de faire de leur objectif une réalité.
6:54
Et si vous désirez ce que Allah a promis, levez-vous pour le djihad et servez sa cause.
6:59
Bien que ce fût la seule apparence publique de Al-Baghdadi connue à ce jour, son influence accroit.
7:04
[MOSQUÉE AL-FORDOS, RACCA]
7:06
Votre leader [Abou Bakr al-Baghdadi] est un descendant de Hussein et de la tribu du prophète.
7:10
Nous devons aimer la famille du prophète.
7:14
Vous devez le supporter en lui donnant de l’argent,
7:18
en sacrifiant votre vie et en faisant tout ce que vous pouvez.
7:23
Au nom de Dieu le miséricordieux, nous portons allégeance.
7:26
Nous portons allégeance.
7:28
Au prince des croyants.
7:29
Au prince des croyants.
7:31
Et au calife des musulmans.
7:32
Et au calife des musulmans.
7:34
Abou Bakr al-Qurashi [Abou Bakr al-Baghdadi].
7:35
Abou Bakr al-Qurashi [Abou Bakr al-Baghdadi].
7:38
Takbir.
7:38
Dieu est grand.
7:40
Takbir.
7:40
Dieu est grand.
7:42
Takbir.
7:42
Dieu est grand.
7:44
La foule partageait clairement le message.
7:48
Le prophète a dit : "Vous devez prêter allégeance à un calife avant votre mort".
7:52
Grâce à Dieu, nous promettons d’écouter et d’obéir au calife, Abou Bakr Al-Husseini Al-Qurashi.
7:57
Nous espérons le rejoindre lui et ses soldats et lever le drapeau de la chahada,
8:03
"j’atteste qu'il n'y a de dieu que Dieu et j'atteste que Mahomet est le messager de Dieu".
8:07
Je suis ici pour porter allégeance
8:09
au prince des croyants, Abou Bakr al-Baghdadi.
8:11
Pour établir le califat islamique.
8:14
D’où viens-tu ?
8:15
De la province d’Alep.
8:17
Je suis venu ici aujourd’hui pour prêter allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi al-Qurashi.
8:21
Tu as quel âge ?
8:22
J’ai 11 ans.
8:29
Alors que l’EI a envahi la Syrie et l’Irak, s’emparant par la force de plus en plus de territoires,
8:34
la bataille pour les cœurs et les esprits est importante pour l’EI
8:40
et c’est un travail que Abou Mossa prend très au sérieux.
8:46
[ABOU MOSSA, ATTACHÉ DE PRESSE DE L’ÉTAT ISLAMIQUE] La guerre a commencé il y a un certain temps.
8:48
Vous n’avez jamais de moments de détente avec votre famille ?
8:53
Pour être honnête, non.
8:54
Dans mon cas, non.
8:56
Lors des dernières célébrations de l’Aïd, j’ai dit à [mes enfants] que je ne leur achèterai pas de bonbons
9:03
tant que ceux de Deraa et de Homs ne pourraient pas eux aussi le célébrer.
9:07
Je ne retourne pas à la maison pour le plaisir.
9:11
J’y vais seulement quand c’est important ou que je suis malade.
9:13
Sinon je n’y vais pas.
9:14
Je n’y vais jamais.
9:16
Ça veut dire que vous vivez en permanence pour la guerre ?
9:20
Oui.
9:21
Honnêtement, la famille
9:25
est ce qu’il y a de moins important.
9:30
Il y a un but plus élevé.
9:32
Il n’y aurait personne à défendre les musulmans si on restait tous en famille.
9:40
Ici le bureau de presse. On part filmer au bord de l’Euphrate.
9:43
Vous pouvez venir avec le camion des prêches et nous rejoindre là-bas ?
9:46
Vous allez où ?
9:48
À côté du nouveau pont sur l’Euphrate. On va filmer là-bas.
9:53
Attendez-moi jusqu’à ce que je gère ça avec Cheikh Abou al-Baraa.
9:57
On est des combattants.
9:58
On espère être confrontés à des épreuves.
10:01
On ne veut pas une vie de joie et de voyages - des choses qui nous éloignent de Dieu.
10:06
Plus la situation est difficile, plus on est proches de Dieu.
10:13
[RIVIÈRE DE L'EUPHRATE, RACCA, SYRIE]
10:20
Le contrôle des points d’eau est l’élément clé de la bataille pour l’Irak et la Syrie.
10:25
En juin dernier,
10:27
la Turquie a fermé son barrage sur l’Euphrate,
10:29
réduisant de façon significative la quantité d’eau potable et d’énergie électrique
10:33
dont l’Irak et la Syrie ont besoin.
10:37
Je prie Dieu pour que l’apostat gouvernement [turc] reconsidère sa décision.
10:43
S’ils ne le font pas maintenant, on va reconsidérer ça pour eux en libérant Istanbul.
10:51
C’est une menace ?
10:52
Oui, c’est une menace claire.
10:56
S’ils n’ouvrent pas [le barrage], on l’ouvrira depuis Istanbul, si Dieu le veut.
11:05
L’homme du camion des prêches, celui que le bureau de presse avait demandé par radio, était lui-aussi arrivé.
11:10
[ABDULLAH LE BELGE, MEMBRE DE L’ÉTAT ISLAMIQUE] Abdullah le Belge, comme il s’appelle,
11:12
a voyagé de Belgique jusqu’au califat avec son jeune fils.
11:15
Les gens vous répondent ?
11:17
Oui, de très nombreuses personnes répondent [à notre appel],
11:20
surtout les jeunes hommes.
11:23
Je m’appelle Abdullah.
11:25
Parle plus fort.
11:26
Abdullah.
11:27
Tu viens de Belgique ou de l’État islamique ?
11:30
Parle-lui, dis-lui que tu es de l’État islamique.
11:32
De l’État islamique.
11:33
Tu veux retourner en Belgique ? Pourquoi ?
11:35
Qu’est-ce qu’il y a là-bas [en Belgique] ?
11:37
Des infidèles.
11:39
On a quoi ici ?
11:40
L’État islamique.
11:42
Tu aimes l’État islamique ?
11:44
T’es sûr ?
11:45
Oui.
11:45
Qu’est-ce que tu veux faire ? Devenir djihadiste ou martyr lors d’une opération suicide ?
11:51
Djihadiste.
11:53
Pourquoi on tue les infidèles ?
11:54
Debout.
11:55
Qu’ont fait les infidèles ?
11:59
Qu’ont fait les infidèles ?
12:01
Ils tuent les musulmans.
12:03
Car ils tuent les musulmans.
12:05
Tous les infidèles ?
12:08
Les infidèles d’Europe ?
12:10
Les infidèles d’Europe, tous les infidèles.
12:16
Selon la volonté de Dieu, le califat a été établi et on va vous envahir comme vous nous avez envahis.
12:21
On va capturer vos femmes comme vous avez capturé les nôtres.
12:24
On rendra vos enfants orphelins comme vous avez rendu les nôtres orphelins.
12:28
Takbir !
12:29
Dieu est grand.
12:31
Takbir !
12:31
Dieu est grand.
12:33
Takbir !
12:33
Dieu est grand.
12:35
Mes frères, je promets devant Dieu
12:37
que nous vivons dans une joie indescriptible.
12:42
Nous pensons que cette génération d’enfants
12:48
est la génération du califat.
12:50
Si Dieu le veut, cette génération combattra les infidèles, les apostats,
12:54
les Américains et leurs alliés.
12:56
La vraie doctrine a été transmise à ces enfants.
12:59
Tous aiment combattre pour l’établissement de l’État islamique et pour Dieu.
13:05
Tu as quel âge ?
13:06
9 ans.
13:08
Tu combats avec qui ?
13:11
L’État islamique.
13:13
Tu iras où après le Ramadan ?
13:14
Au camp.
13:15
Pourquoi ?
13:16
Pour m’entraîner.
13:18
T’entrainer à quoi ?
13:19
Avec la Russe [la Kalachnikov].
13:21
Tu feras quoi après ?
13:22
Combattre les Russes… L’Amérique.
13:26
Les infidèles.
13:28
Tu n’es pas trop jeune ? Tu sais te servir d’une arme ?
13:30
Tu as déjà tiré avec une arme ?
13:32
Oui.
13:35
Ceux qui ont moins de 15 ans vont au camp de la charia pour en apprendre plus sur leurs principes et leur religion.
13:42
Ceux qui ont plus de 16 ans peuvent aller au camp militaire.
13:47
Ils participent à des opérations militaires ?
13:49
Oui, ceux qui ont plus de 16 ans et qui ont au préalable été enrôlés dans les camps peuvent participer aux opérations militaires.
13:56
Car Oussama Ibn Zaid [fils adoptif de Mahomet] a conduit une armée quand il avait 17 ou 18 ans.
14:03
Il a dirigé une armée contre les Romains.
14:06
Au nom de Dieu, je m’appelle Daoud et j’ai 14 ans.
14:11
J’aimerais rejoindre l’État islamique en Irak et en Syrie (l’EIIL) et tuer avec eux
14:15
car ils combattent les infidèles et les apostats.
14:19
L’État islamique n’a rien fait de mal et, si Dieu le veut, ils n’en feront pas.
14:25
Nous aimons l’État islamique.
14:35
[CÉLÉBRATION DU CALIFAT, RACCA, SYRIE] L’État islamique a été établi avec le sang des croyants.
14:38
Chère oumma, une nouvelle aube se profile. Attendez-vous donc à une grande victoire.
14:44
Ce rassemblement célébrant l’établissement du califat n’était que l’un parmi d’autres à être organisé par l’État islamique à travers la ville.
14:52
Ces évènements servent aussi à recruter de nouveaux membres.
14:56
Je peux donner à manger à ceux qui n’ont pas rompu le jeûne.
14:59
Ils méritent le meilleur, si Dieu le veut.
15:01
Soyez les bienvenus au premier festival suivant la déclaration du califat islamique.
15:06
Takbir !
15:07
Dieu est grand.
15:08
Plus fort ! Takbir !
15:10
Dieu est grand.
15:11
Vous êtes bons. Que Dieu vous garde.
15:14
Mes chers musulmans, c’est une bonne période pour être fiers d’être musulmans.
15:21
C’est la période où l’établissement du califat islamique a été annoncé.
15:27
Chères familles de Racca,
15:30
je vous appelle à soutenir cet État.
15:35
J’envoie un message à l’ennemi et aux hypocrites [les Arabes laïcs].
15:39
L’État vivra, contre la volonté des hypocrites.
15:43
L’État vivra, contre la volonté des laïcs.
15:49
Ô Abou Bakr al-Baghdadi, toi qui terrifies l’ennemi.
15:55
De belles vierges m’appellent, enrôle-moi comme martyr.
16:02
J’ai vécu en Europe pendant 25 ans, mais j’ai toujours voulu partir sur des terres islamiques.
16:12
On a quitté nos enfants et les jolies femmes,
16:16
on lui a dit au revoir
16:17
et on est venus sur la terre de l’honneur et du djihad, là où je me sens en totale osmose.
16:25
J’ai remarqué qu’il n’y avait que les enfants à nous dire bonjour et à nous envoyer des baisers de loin,
16:33
alors que les vieux nous regardent avec un air effrayé.
16:39
Ils ne savent pas que nous sommes les meilleurs de cette planète.
16:47
Après les prophètes, viennent les moudjahidine.
16:50
Takbir !
16:51
Dieu est grand.
16:55
L’évènement a pris une tournure plus légère quand l’EI a présenté son plus grand et son plus petit combattant.
17:00
Qui a la plus grande main ?
17:05
Répondez honnêtement. Qui est le plus grand ? Moi ou lui ?
17:12
Alors que la fin de la soirée s’approchait, il a été demandé à la foule de prêter allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi.
17:19
Nous prêtons allégeance…
17:23
…au prince des croyants.
17:24
…au prince des croyants.
17:26
Abou Bakr al-Baghdadi.
17:28
Abou Bakr al-Baghdadi.
17:30
Quand je crie "le califat", vous répondez "a été établi".
17:33
Le califat…
17:34
…a été établi.
17:35
Plus fort. Le califat…
17:37
…a été établi.
17:38
Plus fort. Le califat…
17:39
…a été établi.
17:40
Plus fort. Le califat…
17:41
…a été établi.
17:42
Tout mon respect à l’État et ses supporters qui le protègent.
18:00
Après avoir pris le contrôle de la ville de Racca, en Syrie, en mars 2013,
18:04
l’État islamique s’est donné pour tâche de contrôler tous les aspects de la vie quotidienne
18:09
en suivant strictement la charia.
18:12
Ces lois islamiques concernent tout - du crime au désaccord civil en passant par l’économie.
18:17
Elles touchent même au comportement d’un individu sur son alimentation, ses prières et son apparence.
18:22
Désormais, des hommes armés, la Hisbah,
18:25
[HISBAH : AIMEZ LE BON ET BLAMEZ LE MAL] patrouillent 24 heures sur 24 dans cette ville qui était à une époque très occidentalisée.
18:32
[ABOU OBIDA, HISBAH, CHEF DE LA PATROUILLE] VICE News a rejoint Abou Obida, le leader de la patrouille,
18:35
durant le Ramadan, alors que son unité se dirigeait vers le marché local.
18:38
Mon but est l’établissement du califat.
18:42
Afin de le faire en respectant la volonté du prophète,
18:46
on doit inculquer aux autres ce qu’il faut faire et ne pas faire.
18:50
Un instant s’il vous plaît.
18:52
Bonjour mon frère.
18:54
Un instant s’il vous plaît.
18:55
Comment allez-vous ?
18:56
C’est pour nous protéger du soleil. Vraiment. Je le promets.
18:59
N’utilisez pas ce genre d’image.
19:02
On veut une rue islamique. On est des musulmans.
19:05
On ne veut pas d’infidèles. On veut s’opposer aux infidèles.
19:09
Si vous accrochez cette photo, ça veut dire que vous aimez les infidèles.
19:11
Que Dieu vous bénisse. Mais on a des croyances.
19:12
- Vous devez enlever cette image. - OK, si Dieu le veut.
19:15
Que Dieu vous garde.
19:20
Concernant l’alcool, je vous mets au défi de trouver une seule personne ivre.
19:25
Je vous mets au défi de trouver quelqu’un qui vend de l’alcool.
19:29
Ils ont même peur d’en avoir chez eux car on reçoit des informations sur ça.
19:35
On combat toujours les infidèles avec nos mitraillettes, mais nous devons aussi nous opposer à ces vices.
19:47
Arrête-toi à côté de ce type.
19:50
Bonjour mon frère, venez ici s’il vous plaît.
19:54
Bonjour, comment allez-vous mon frère ?
19:57
- C’est votre femme ? - Oui, comme Dieu l’a voulu.
19:58
Tout d’abord, dites-lui de changer la matière de son voile.
20:03
Ensuite, dites-lui de ne pas lever son voile
20:05
car on peut voir ce qu’elle porte en-dessous.
20:07
C’est votre femme, mon frère. Préservez-la.
20:09
Que Dieu vous garde.
20:13
On lui a dit, "C’est votre femme. Elle ne devrait pas être mise à l’affiche. C’est un produit ?"
20:18
"C’est votre femme, ou vous la partagez avec d’autres ?"
20:20
"Ça n’a pas de sens de la partager avec d’autres. N’êtes-vous pas musulman ?"
20:24
Dieu a ordonné aux femmes de porter le voile. On ne l’a pas inventé.
20:27
On les conseille de façon sympathique mais ceux qui n’obéissent pas en seront forcés.
20:37
Réglisse !
20:41
Ce jour-là, la Hisbah devait porter une attention particulière en raison du mois sacré de Ramadan.
20:50
Parmi d’autres choses, cela signifiait que manger, boire et fumer était interdit toute la journée, jusqu’au coucher du soleil.
20:57
Ne buvez pas.
20:58
Vous voulez à boire ?
20:59
Non, mon frère.
21:00
Que pensez-vous de la Hisbah ?
21:03
Ceux qui font de mauvaises choses, par example fumer ou être en retard pour la prière, sont responsables de leurs actions.
21:12
Donc vous êtes d’accord avec ce qu’ils font ?
21:14
Oui, bien sûr.
21:16
Car on n’a rien fait de mal.
21:19
Chacun est responsable de ses actions. Pas la Hisbah.
21:26
Que la paix soit sur vous.
21:28
Venez ici.
21:30
Vous avez l’air un peu fatigué.
21:34
C’est rempli d’essence ou d’eau ?
21:36
Parce-que certains sont remplis à moitié d’eau.
21:42
Non.
21:43
Vous ne faites pas ça ?
21:44
Non.
21:46
Vous voyez de quoi je parle ?
21:48
Ils remplissent ça à moitié d’eau puis mettent de l’essence dedans.
21:50
Ceux que je vends sont sûrs et scellés.
21:52
Ceux que vous avez sont sûrs.
21:56
La Hisbah a aussi pour rôle important de s’assurer que les commerces de la ville sont honnêtes.
22:03
La patrouille va de porte en porte en inspectant les produits, les pratiques et les prix.
22:09
Reculez.
22:10
Reculez.
22:12
Et évidemment, vous vendez du mouton comme si c’était du bœuf, et du bœuf comme si c’était du mouton.
22:16
Vous vendez les deux ensemble, non ?
22:19
Pourquoi [le bœuf] est au même prix que le mouton ?
22:21
Parfois c’est comme ça. Au même prix que le mouton.
22:23
Pourquoi ?
22:25
Parce-qu’on en tire que très peu de profits.
22:26
Vous voulez dire qu’il y a peu de profits avec le mouton.
22:28
Combien coûte un kilo de viande de mouton ?
22:31
La viande de mouton est à 7€.
22:34
Le bœuf à 6€ ?
22:35
Oui, mais je vends aussi du mouton à 6€ quand c’est mélangé avec du bœuf.
22:39
Et ça marche pour vous ?
22:40
Oui.
22:41
Et vous vendez du bœuf à 8€ ?
22:42
Non.
22:43
OK. Que Dieu vous garde.
22:52
Quelques hommes ont approché Abou Obida à sa sortie.
22:56
Nous avons une réclamation. Nous voulons que vous demandiez à un représentant ou au maire
23:03
de libérer l’homme qui a été arrêté à côté de son étal.
23:07
Qui ?
23:08
Un marchand qui était là. Ils l’ont emmené.
23:10
- C’était une voiture de la Hisbah ? - Non.
23:11
- Une voiture officielle ? - Oui.
23:13
Relâchez-le, pour l’amour de Dieu. C’est le Ramadan, mon frère.
23:16
Il vendait du jus de fruits ici et a été arrêté pour avoir causé un embouteillage.
23:22
Il a été arrêté il y a une semaine, le premier jour du Ramadan.
23:24
Tout le quartier vous dira que c’est une bonne personne.
23:27
OK, mais on est la Hisbah, on n’est pas responsables de ça.
23:31
Vous pouvez aller au bureau du magistrat et vous faire entendre là-bas.
23:35
Nous voulons que vous transmettiez notre message au conseiller.
23:38
Nous ne sommes pas entendus. Votre voix le sera.
23:42
Vos voix sont entendues et vous pouvez même le rencontrer.
23:45
Ça se passe à la Cour. Si un de nos hommes vous oppresse,
23:48
vous pouvez y aller et déposer plainte.
23:54
À Racca, ne pas respecter la loi islamique vous conduit ici,
23:57
là où les prisonniers attendent leur sentence et leur punition.
24:02
Les hommes de la Hisbah ont encouragé les prisonniers à parler à notre caméra.
24:06
Sous une telle pression, il était dur de savoir si leurs déclarations étaient sincères ou non.
24:10
On m’a conduit ici car ils ont trouvé de l’alcool chez moi.
24:15
On m’a conduit ici car je n’étais pas juste envers moi même.
24:19
Quelqu’un vous a dénoncé ?
24:21
Non, personne. On m’a attrapé la main dans le sac.
24:24
Je suis devenu plus avisé en venant ici.
24:27
Je ne priais pas avant. Maintenant je prie et je jeûne.
24:32
Grâce à Dieu, je pratique de nouveau ma religion.
24:36
Grâce à ces hommes.
24:37
Vous aussi avez été accusé de posséder de l’alcool ?
24:40
Oui, c’est la même affaire. C’est mon père.
24:42
Vous vendiez de l’alcool ?
24:44
C’était notre commerce.
24:46
On prie pour que Dieu nous pardonne lors de ce mois sacré.
24:49
La peine pour la plupart de ces crimes - l’injure, la consommation de tabac en public ou la possession d’alcool - est le châtiment corporel.
24:56
Nous aurons le fouet pour punition. C’est dans la charia et le Coran. C’est tout.
25:04
Depuis combien de temps êtes-vous ici ?
25:06
25 jours.
25:10
Vous serez vous aussi fouetté ?
25:12
Oui.
25:13
Que Dieu vous garde.
25:14
Que Dieu nous garde tous.
25:15
Que Dieu vous soulage.
25:17
Que Dieu nous soulage tous.
25:20
Ma sentence sera le fouet.
25:23
Je l’accepte. C’est la loi de Dieu.
25:27
Que Dieu soit loué.
25:29
Ils nous ont appris des choses qu’on ne savait pas sur la religion.
25:34
Pourquoi êtes-vous ici ?
25:36
Pour usage de drogues. Grâce à Dieu, je me suis repenti.
25:39
Vous avez été condamné ?
25:40
Je n’ai pas encore été condamné.
25:43
On est ici pour que ces hommes nous remettent sur le chemin de Dieu et de la religion.
25:49
Et il n’y a rien de plus beau que d’être au cœur de l’État islamique.
25:56
Donc vous prêterez allégeance au calife après être sorti de prison ?
25:59
Je voulais lui prêter allégeance ici, mais le frère a refusé car ce n’était pas obligatoire.
26:09
Malheureusement pour cet homme,
26:11
dans l’État islamique, la peine pour des crimes liés à la drogue est bien souvent l’exécution.
26:16
Nous aimerions conseiller les gens de Racca.
26:18
La chose la plus importante est de croire en Dieu.
26:21
Ceux qui ne croient pas en Dieu seront punis.
26:31
Malgré les sanctions sévères, l’application de la charia à Racca est,
26:36
selon Abou Mosa, bénéfique à tout le monde.
26:38
[ABOU MOSA, ATTACHÉ DE PRESSE DE L’ÉTAT ISLAMIQUE]
26:41
Est-ce une intervention dans la vie des gens ou juste une tentative de gérer leurs affaires ?
26:44
On appelle ça une ‘intervention positive’.
26:49
Comment l’État peut faire tout ça en même temps ?
26:55
Gérer les affaires des gens et se battre sur plusieurs fronts ?
27:02
C’est un État, pas un groupe. Nous avons pour but de créer un État islamique dans tous les aspects de la vie.
27:11
On ne ramène pas les gens au temps des pigeons voyageurs.
27:14
Au contraire, nous bénéficierons de ce développement.
27:17
Mais d’une façon qui ne va pas à l’encontre de la religion.
27:20
Personne n’osera voler à un musulman car l’État applique la charia.
27:36
La punition est très dure. On coupe la main.
27:44
Depuis la prise du pouvoir par l’État islamique,
27:48
des juges islamiques ont été nommés à la Cour et ont mis en place des sanctions très dures.
27:55
Cet homme a été déclaré coupable de meurtre.
27:57
Il a été crucifié et exhibé sur la place publique.
28:14
[TRIBUNAL DE LA CHARIA, RACCA]
28:16
VICE News a pu visiter les tribunaux de l’État islamique.
28:21
Pourquoi êtes-vous ici ?
28:22
Je veux porter plainte contre mon cousin.
28:25
C’est une dispute de famille ?
28:27
Ça concerne la récolte. Ils ne la partagent pas avec nous.
28:31
C’est la première fois que vous déposez plainte ?
28:33
Oui, la première fois.
28:34
C’est ma première fois ici.
28:37
Si le tribunal juge les crimes majeurs, il s’occupe aussi de régler les différents banals.
28:44
Les locaux attendent patiemment d’être reçus par un juge qui décidera d’un verdict en accord avec le Coran.
28:50
[HAIDARA, CLERC DU JUGE ABOU AL-BARAA]
28:52
Le but principal de ce tribunal est de juger en se basant sur la charia, comme Dieu l’a ordonné.
28:56
Le tribunal de la charia rend aux gens leurs droits
28:59
après qu’ils aient été opprimés par les tribunaux du régime.
29:04
Grâce à Dieu, le tribunal de la charia s’occupe de toutes les affaires, de l’alcool à l’adultère, etc.
29:15
Dieu soit loué, il y a toutes sortes de lois chariatiques dans ce tribunal.
29:19
Il y a un juge spécialisé pour chaque type d’affaire.
29:23
Il utilise ses connaissances judiciaires pour prononcer un verdict en accord avec la charia.
29:28
Quelles sont les compétences du juge pour appliquer ces décisions ?
29:33
Ils ont tous une expérience de la charia et sont en mesure de l’appliquer.
29:38
Est-ce que ces critères répondent aux normes internationales ?
29:42
Bien sûr que non.
29:43
Nous avons pour but de satisfaire Dieu. C’est pourquoi nous ne prêtons pas attention aux critères internationaux.
29:51
C’est le tribunal des affaires civiles.
29:58
Voici le bureau pour les affaires des non-musulmans - pour les chrétiens qui sont là.
30:06
[ABOU ABUDULA, JUGE] Les chrétiens, selon ce responsable,
30:08
ont le droit de vivre en sécurité au sein de l’État islamique - au prix de certaines dispositions.
30:13
Le 22 Rabi' al-Awwal 1435 Hijri [le 23 janvier 2014],
30:19
un pacte a été signé avec les non-musulmans.
30:22
Il a été approuvé par le calife al-Baghdadi. Que Dieu le garde.
30:26
Les chrétiens ont réclamé ce pacte, ce contrat.
30:30
On les a rencontrés en compagnie d’un représentant du calife al-Baghdadi.
30:36
Il leur a donné la chance de se convertir à l’islam.
30:40
Si vous n’acceptez pas ça, alors, en accord avec le Coran, vous payez une taxe pour les non-musulmans.
30:46
Si vous n’acceptez pas ça, nous devons vous tuer et vous combattre.
30:51
Ils ont dit vouloir payer la taxe.
30:54
Je promets devant Dieu que nous ne les avons pas déplacés ou fait de mal.
31:01
Malgré cet accord, la plupart des chrétiens ont quitté la ville de Racca.
31:08
Quand les combattants de l’EI ont capturé Mossoul dans l’Irak voisin, environ 30 000 chrétiens ont fui
31:13
et leurs églises ont été détruites.
31:16
[MOSQUÉE DU PROPHÈTE JONAS, MOSSOUL, IRAK] Mais les chrétiens ne sont pas les seuls à devoir s’inquiéter.
31:19
Les mosquées des musulmans chiites ont elles aussi été ciblées par l’EI.
31:25
À Racca, l’église catholique arménienne a été transformée en centre islamique.
31:30
On est dans le centre de prêche de l’État islamique à Racca.
31:38
Avant, c’était une église.
31:42
Une croix - et non Dieu - était adorée ici.
31:46
Quand l’État islamique a pris le pouvoir,
31:52
la croix au sommet de l’église a été détruite.
31:56
L’État a détruit la croix et c’est devenu,
32:00
comme vous pouvez le voir et grâce à Dieu,
32:02
un centre islamique où Dieu est loué et où les gens en apprennent plus sur leur religion.
32:08
Tous les chiites ont été capturés
32:11
et les autres ont été vaincus.
32:15
Par ailleurs, nous avons créé une garderie pour enseigner le Coran et la religion aux jeunes enfants.
32:23
Pour leur apprendre comment devenir un jour
32:27
des leaders qui contrôlent le monde et guident les musulmans sur le chemin de la charia.
32:36
L’un des 5 pillars de l’islam est la Zakat, la charité.
32:40
Sous le contrôle de l’État islamique, le bureau de la Zakat collecte l’argent des riches.
32:52
Puis, l’argent de la Zakat est redistribué aux pauvres.
32:55
Ceux qui ont des enfants reçoivent 10€ pour chaque enfant.
32:59
Nous espérons qu’en continuant la Zakat de cette façon,
33:03
il n’y aura plus de pauvres.
33:06
Mais alors, les riches seront envieux des pauvres.
33:14
Pourquoi es-tu venu ici aujourd’hui ?
33:16
Pour l’amour de l’islam, de la sécurité et de la stabilité.
33:20
Tu vas souvent dans les centres de prêche ?
33:22
Oui.
33:23
Dieu est grand.
33:24
On a brisé l’Amérique en deux
33:28
et annihilé les pays européens.
33:31
On a ramené le califat,
33:35
malgré les tyrants.
33:39
Partout où notre caméra allait,
33:40
un jeune homme était désireux d’exalter les vertus du nouveau califat.
33:46
On vous promet des voitures piégées et des explosifs.


33:50
Aujourd’hui, on a déclaré l’établissement du califat.
33:52
C’est le Ramadan et le prophète a dit, "Pendant le Ramadan, les victoires viennent de Dieu."
33:58
L’État islamique est victorieux en Irak, en Syrie et partout ailleurs.
34:03
Je promets devant Dieu que nous briserons l’Amérique en deux
34:05
et détruirons tous les ennemis de notre religion, de l’État islamique et du califat.



34:12
Le califat existera jusqu’à la fin des temps et,
34:15
si Dieu le veut, nous nous battrons pour Abou Bakr al-Baghdadi.
34:20
Takbir.
34:26
[FRONTIÈRE IRAKO-SYRIENNE]
34:33
Ô Irak, la guerre est là. Qu’attends-tu ?
34:37
Le combat est la seule façon de retrouver tes droits.
34:41
Lève ton épée contre la croix qui commence déjà à disparaître !
34:49
En juin, ils ont envahi militairement l’Irak,
34:53
repoussant ainsi l’armée à Falloujah, à seulement 70 kilomètres de Baghdad.
34:59
En quelques semaines, ils ont pris le contrôle de larges territoires dans les deux pays.
35:04
Leur rapide avancée et la facilité avec laquelle ils ont vaincu une armée entrainée et équipée par l’Amérique a provoqué un choc dans le monde entier.
35:13
VICE News a voyagé en compagnie de combattants de l’EI de Racca, leur base, à ce qui était une frontière irakienne, à 300 km.
35:25
Je viens de Syrie. J’ai 28 ans.
35:29
C’est la première fois que j’entre en Irak sans passeport.
35:33
Je viens de Tunisie et c’est la première fois que j’entre en Irak sans passeport, sans visa, sans rien.
35:44
Maintenant, on est un État, l’État islamique,
35:49
et on a un calife, le prince des croyants Abou Bakr al-Baghdadi.
35:54
Le califat occupe actuellement environ 37% de la Syrie,
35:58
et notamment sa région pétrolière
36:01
et une importante région sunnite en Irak.
36:04
Certains estiment que l’EI contrôle actuellement une zone de près de 100 000 km²,
36:09
soit un territoire de la taille de la Jordanie voisine.
36:15
Les leaders de l’État islamique étaient ravis de nous montrer comment ils redessinaient les frontières.
36:23
Grâce à Dieu, on est maintenant à la frontière entre la Syrie et l’Irak.
36:31
La Syrie est devant vous.
36:35
On est venus avec un bulldozer pour détruire les barricades
36:40
et ouvrir la route aux musulmans.
36:44
Grâce à Dieu.
36:47
On ne croit pas aux accords Sykes-Picot.
36:52
Il y a près de 100 ans, l’Angleterre et la France ont divisé cette région qui appartenait à l’Empire ottoman.
37:00
Aussi bizarre qu’il soit de recevoir une leçon d’histoire
37:03
au milieu du désert par un combattant islamiste, les accords Sykes-Picot sont à l’origine de la colère de l’EI.
37:11
On a mis un terme à Sykes-Picot.
37:13
Il y a seulement quelques semaines, c’était encore un poste-frontière dirigé par les soldats irakiens.
37:18
Puis, l’EI s’en est emparé.
37:21
Comme à leur habitude, ils ont filmé l’évènement et publié la vidéo.
37:25
Brisez les frontières.
37:31
On va vous couper la tête avec un poignard.
37:36
[Cris à la gloire de l’État islamique]
37:42
Sans soldats irakiens dans les environs,
37:45
les gens étaient libres de traverser ce qui était la frontière irako-syrienne.
37:50
Vous êtes déjà venu ici et avez déjà traversé la frontière avant ?
37:53
Avant ?
37:55
Oui.
37:56
Non, on n’est jamais venus ici.
37:58
Pourquoi vous allez la traverser aujourd’hui ?
38:00
Grâce à l’État islamique.
38:02
Ils ont ouvert la frontière.
38:03
Vous êtes Irakien, Syrien ou vous êtes de l’État islamique ?
38:06
Je suis un Syrien de l’État islamique.
38:08
D’où venez-vous ?
38:10
De Baaj, en Irak.
38:11
C’est votre première visite depuis l’ouverture des frontières ?
38:14
C’est ma seconde visite.
38:16
C’était comment à la frontière ?
38:18
Avant, on ne pouvait même pas s’en approcher.
38:21
Grâce à Dieu, les pays des musulmans sont maintenant unis.
38:26
La foi est la seule chose à séparer les Arabes des étrangers.
38:30
On remercie Dieu et on espère que ça va maintenant s’étendre à Baghdad puis à l’Iran.
38:37
Al-Maliki n’a rien fait pour nous.
38:40
Je ne pouvais pas rendre visite à ma famille en Syrie.
38:41
Mon fils, ma sœur, mon oncle, mon neveu… Je ne pouvais jamais les voir.
38:46
Vous ne pouviez pas aller en Syrie si vous n’apparteniez pas à l’armée chiite.
38:51
C’était comment avant et après ?
38:53
On nous traitait affreusement avant l’État islamique.
38:56
Maintenant, c’est très bien. On est à l’aise.
39:03
Là on va marcher à pied, grâce à Dieu.
39:07
On va de la terre de Syrie à la terre d’Irak.
39:12
C’est ce qu’on veut.
39:13
Détruire les frontières, grâce à Dieu, comme notre Cheikh nous l’a promis.
39:23
[ABOU LAITH AL JAZERWE, COMBATTANT DE L’ÉTAT ISLAMIQUE] Pour l’amour de Dieu, si des pays apostats ou si les chrétiens
39:28
décidaient de construire une église pour pratiquer leur religion perfide,
39:33
est-ce que certains les en empêcheront ?
39:37
Est-ce que quelqu’un va les combattre ?
39:40
Nous, les musulmans, sommes ceux qui veulent appliquer la charia sur cette terre.
39:45
Je promets que la charia ne peut pas être appliquée sans les armes.
39:52
L’État islamique a continué à s’étendre en juillet et en août,
39:56
s’emparant de larges territoires stratégiques.
40:00
Aujourd’hui, ils contrôlent toujours un barrage et des champs pétroliers et possèdent de nombreuses armes pillées et une importante somme d’argent.
40:08
Il est aussi devenu évident que personne dans la région ne pourrait les freiner dans leur avancée.
40:14
L’EI a mis en déroute les Peshmergas kurdes, créé un choc dans la communauté internationale
40:20
et transformé des milliers de personnes en réfugiés, alors que de nombreux chrétiens ont dû fuir.
40:25
Une crise humanitaire massive s’est développée
40:29
et 30 000 Yézidis kurdes ont été bloqués sur un flanc de montagne, entourés par des combattants de l’EI.
40:35
Beaucoup ont réclamé une réaction internationale afin d’éviter un potentiel génocide.
40:42
Quand on fait face à une telle situation
40:45
où d’innombrables innocents sont menacés de massacre
40:48
et qu’on a les moyens d’empêcher ça, les États-Unis ne peuvent pas fermer les yeux.
40:54
Près de 3 ans après le retrait d’Irak,
40:56
le président Obama a ordonné une action militaire américaine contre l’EI,
41:01
en plus d’avoir mis en place une mission humanitaire.
41:04
Les bombardements pourraient apaiser les réfugiés
41:07
mais ils n’ont pour l’instant eu qu’un impact minime sur le pouvoir militaire de l’État islamique.
41:14
Alors que personne ne sait exactement comment gérer cette crise,
41:17
les combattants de l’État islamique gagnent en audace.
41:22
Quand on a traversé la frontière,
41:24
on n’a pas utilisé nos passeports.
41:28
Nos armes étaient nos passeports.
41:31
Qu’ils le veuillent ou non, on appliquera la charia sur cette terre.
41:39
Takbir.
41:40
Dieu est grand.
41:41
- Takbir. - Dieu est grand.
42:27
[UNE PRODUCTION VICE NEWS]

[Vidéo + script] L’État Islamique {Sous titré en Français}

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !