Valérie Shä Live Blog: Jérusalem à l’heure de Paris, par Gérald Fruhinsholz | ValérieShaLiveBlog


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


mercredi 14 janvier 2015

Jérusalem à l’heure de Paris, par Gérald Fruhinsholz | ValérieShaLiveBlog


Source: http://www.shalom-israel.info/?p=4518



Des funérailles nationales en Israël pour les quatre victimes françaises de l’attentat de la porte de Vincennes ! C’est du jamais vu – Jérusalem pavoisée aux couleurs de la France, affichant dans les rues “Jérusalem est Charlie”, et toutes les grandes personnalités politiques et religieuse israéliennes réunies autour des victimes juives assassinées en France.

 

Philippe Braham, François-Michel Saada, Johan Cohen, Joav Hattab…
des chefs de famille, des jeunes qui n’ont pas vécu…
assassinés parce que juifs…

Il y a quelque chose de surréaliste dans cet événement ayant suscité l’indignation générale ; il est d’une ampleur planétaire. Tous les pays se sont sentis concernés par le danger du terrorisme islamique en ces jours de janvier 2015 ; rien de cela n’est anodin:
                                                                                                          
Dans les rues de Jérusalem

- Premièrement, le monde et particulièrement l’Europe, constate avec effroi la réalité du terrorisme au milieu d’elle. La France entière a reçu en pleine figure le choc de la tuerie de Charlie Hebdo.

- Enfin, plus que jamais, Israël demeure le refuge des Juifs dans le monde. Cette tragédie sera-t-elle le choc décisif pour l’aliyah française ? Et… nous l’espérons, le monde comprendra-t-il la folie de la création d’une “Palestine” composant avec un Hamas terroriste ?- Ensuite, il semble que le monde constate la folie d’un antisémitisme n’ayant jamais cessé

– Daniel Cohn Bendit a été l’un des rares à dire les choses clairement : “Les dessinateurs de Charlie Hebdo savaient à quoi ils s’exposaient, les policiers représentent une autorité que certains haïssent naturellement, mais les Juifs de l’Hyper Casher, eux, ont été tués uniquement parce qu’ils sont juifs… Pourquoi faut-il qu’on en veuille toujours et encore aux Juifs ?…”.

Une cérémonie digne…

 En Israël, ces enterrements ne sont pas rares hélas. Israël a l’habitude du terrorisme. Tout Israël a communié hier matin durant la cérémonie retransmise sur les écrans du monde entier, une cérémonie empreinte de dignité et de silence lourd de tristesse, mais aussi de colère contenue. Des discours sans haine, une émotion palpable, des politiques et des religieux ensemble… unis dans la douleur.

L’enterrement des quatre victimes

Jusqu’à quand Seigneur ?… Je lis le Psaume 11. Ô combien ce psaume est d’actualité :

“C’est en l’Eternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire : Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau ? Car voici, les méchants bandent l’arc, ils ajustent leur flèche sur la corde, pour tirer dans l’ombre sur ceux dont le cœur est droit.

L’Eternel est dans son saint temple, L’Eternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, ses paupières sondent les fils de l’homme.

l’Eternel sonde ceux qui sont justes, mais Il déteste le méchant et l’homme épris de violence…“

Quand les fondements vacillent, que fera le juste ?


La Bible dit que Dieu est présent dans ces tragédies, particulièrement quand cela touche Son peuple. Et nous voyons que Dieu connait le juste et le méchant, Il fait la différence. Croyons en Sa justice.

Le verset 3 pose la question : “Quand les fondements vacillent, que fera le juste ?” C’est une question que Dieu nous pose. Quand les valeurs fondamentales, les droits essentiels de l’humanité, toutes ces choses formant le socle de notre civilisation, vacillent et tombent dans la tourmente de la folie meurtrière, que fait-on ? Quelle doit-être notre réaction?…

Je crois qu’Israël donne un bel exemple, il est une réponse à ces questions : Israël va de l’avant, aime trop la vie pour baisser les bras. Aucun peuple n’a autant été atteint dans sa chair que le peuple juif durant des siècles, et pourtant il continue à vivre, à aimer la vie et à croire en la justice.

“Tsedek ve’emet ‘itanou”, dira Binyamin Netanyahou, le chef de l’Etat hébreu, à la synagogue de la Victoire de Paris - “la justice et la vérité sont avec nous”.

Israël croit en son Créateur. Où voit-on des politiques citer Esaïe, Amos, les prophètes antiques ?… Israël a sa consolation en son Dieu, sachant qu’aucun de ses enfants ne sera oublié par le Dieu de Jacob. Assurant au maximum sa sécurité, Israël continue de vouloir la paix, de vouloir la vie, payant le prix… et continuant d’offrir au monde sa technologie, ses inventions, son génie.

Nous offrons aux familles endeuillées toutes nos condoléances,
à tout Israël l’expression de notre amour,
Gérald et Sophie, et tous les amis de Shalom Israël






14 janvier 2015
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Des funérailles nationales en Israël pour les quatre victimes françaises de l’attentat de la porte de Vincennes ! C’est du jamais vu – Jérusalem pavoisée aux couleurs de la France, affichant dans les rues “Jérusalem est Charlie”, et toutes les grandes personnalités politiques et religieuse israéliennes réunies autour des victimes juives assassinées en France.
Philippe Braham, François-Michel Saada, Johan Cohen, Joav Hattab…
des chefs de famille, des jeunes qui n’ont pas vécu…
assassinés parce que juifs… 
Il y a quelque chose de surréaliste dans cet événement ayant suscité l’indignation générale ; il est d’une ampleur planétaire. Tous les pays se sont sentis concernés par le danger du terrorisme islamique en ces jours de janvier 2015 ; rien de cela n’est anodin:

Dans les rues de Jérusalem
- Premièrement, le monde et particulièrement l’Europe, constate avec effroi la réalité du terrorisme au milieu d’elle. La France entière a reçu en pleine figure le choc de la tuerie de Charlie Hebdo.
- Enfin, plus que jamais, Israël demeure le refuge des Juifs dans le monde. Cette tragédie sera-t-elle le choc décisif pour l’aliyah française ? Et… nous l’espérons, le monde comprendra-t-il la folie de la création d’une “Palestine” composant avec un Hamas terroriste ?- Ensuite, il semble que le monde constate la folie d’un antisémitisme n’ayant jamais cessé – Daniel Cohn Bendit a été l’un des rares à dire les choses clairement : “Les dessinateurs de Charlie Hebdo savaient à quoi ils s’exposaient, les policiers représentent une autorité que certains haïssent naturellement, mais les Juifs de l’Hyper Casher, eux, ont été tués uniquement parce qu’ils sont juifs… Pourquoi faut-il qu’on en veuille toujours et encore aux Juifs ?…”.

Une cérémonie digne…
 En Israël, ces enterrements ne sont pas rares hélas. Israël a l’habitude du terrorisme. Tout Israël a communié hier matin durant la cérémonie retransmise sur les écrans du monde entier, une cérémonie empreinte de dignité et de silence lourd de tristesse, mais aussi de colère contenue. Des discours sans haine, une émotion palpable, des politiques et des religieux ensemble… unis dans la douleur.

L’enterrement des quatre victimes

Jusqu’à quand Seigneur ?… Je lis le Psaume 11. Ô combien ce psaume est d’actualité :
“C’est en l’Eternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire : Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau ? Car voici, les méchants bandent l’arc, ils ajustent leur flèche sur la corde, pour tirer dans l’ombre sur ceux dont le cœur est droit.
L’Eternel est dans son saint temple, L’Eternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, ses paupières sondent les fils de l’homme.
l’Eternel sonde ceux qui sont justes, mais Il déteste le méchant et l’homme épris de violence…
Quand les fondements vacillent, que fera le juste ?
La Bible dit que Dieu est présent dans ces tragédies, particulièrement quand cela touche Son peuple. Et nous voyons que Dieu connait le juste et le méchant, Il fait la différence. Croyons en Sa justice.
Le verset 3 pose la question : “Quand les fondements vacillent, que fera le juste ?” C’est une question que Dieu nous pose. Quand les valeurs fondamentales, les droits essentiels de l’humanité, toutes ces choses formant le socle de notre civilisation, vacillent et tombent dans la tourmente de la folie meurtrière, que fait-on ? Quelle doit-être notre réaction?…
Je crois qu’Israël donne un bel exemple, il est une réponse à ces questions : Israël va de l’avant, aime trop la vie pour baisser les bras. Aucun peuple n’a autant été atteint dans sa chair que le peuple juif durant des siècles, et pourtant il continue à vivre, à aimer la vie et à croire en la justice.
“Tsedek ve’emet ‘itanou”, dira Binyamin Netanyahou, le chef de l’Etat hébreu, à la synagogue de la Victoire de Paris - “la justice et la vérité sont avec nous”. 
Israël croit en son Créateur. Où voit-on des politiques citer Esaïe, Amos, les prophètes antiques ?… Israël a sa consolation en son Dieu, sachant qu’aucun de ses enfants ne sera oublié par le Dieu de Jacob. Assurant au maximum sa sécurité, Israël continue de vouloir la paix, de vouloir la vie, payant le prix… et continuant d’offrir au monde sa technologie, ses inventions, son génie.


Nous offrons aux familles endeuillées toutes nos condoléances,
à tout Israël l’expression de notre amour,
Gérald et Sophie, et tous les amis de Shalom Israë
- See more at: http://www.shalom-israel.info/?p=4518#sthash.b2wzdid5.dpuf
14 janvier 2015
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Des funérailles nationales en Israël pour les quatre victimes françaises de l’attentat de la porte de Vincennes ! C’est du jamais vu – Jérusalem pavoisée aux couleurs de la France, affichant dans les rues “Jérusalem est Charlie”, et toutes les grandes personnalités politiques et religieuse israéliennes réunies autour des victimes juives assassinées en France.
Philippe Braham, François-Michel Saada, Johan Cohen, Joav Hattab…
des chefs de famille, des jeunes qui n’ont pas vécu…
assassinés parce que juifs… 
Il y a quelque chose de surréaliste dans cet événement ayant suscité l’indignation générale ; il est d’une ampleur planétaire. Tous les pays se sont sentis concernés par le danger du terrorisme islamique en ces jours de janvier 2015 ; rien de cela n’est anodin:

Dans les rues de Jérusalem
- Premièrement, le monde et particulièrement l’Europe, constate avec effroi la réalité du terrorisme au milieu d’elle. La France entière a reçu en pleine figure le choc de la tuerie de Charlie Hebdo.
- Enfin, plus que jamais, Israël demeure le refuge des Juifs dans le monde. Cette tragédie sera-t-elle le choc décisif pour l’aliyah française ? Et… nous l’espérons, le monde comprendra-t-il la folie de la création d’une “Palestine” composant avec un Hamas terroriste ?- Ensuite, il semble que le monde constate la folie d’un antisémitisme n’ayant jamais cessé – Daniel Cohn Bendit a été l’un des rares à dire les choses clairement : “Les dessinateurs de Charlie Hebdo savaient à quoi ils s’exposaient, les policiers représentent une autorité que certains haïssent naturellement, mais les Juifs de l’Hyper Casher, eux, ont été tués uniquement parce qu’ils sont juifs… Pourquoi faut-il qu’on en veuille toujours et encore aux Juifs ?…”.

Une cérémonie digne…
 En Israël, ces enterrements ne sont pas rares hélas. Israël a l’habitude du terrorisme. Tout Israël a communié hier matin durant la cérémonie retransmise sur les écrans du monde entier, une cérémonie empreinte de dignité et de silence lourd de tristesse, mais aussi de colère contenue. Des discours sans haine, une émotion palpable, des politiques et des religieux ensemble… unis dans la douleur.

L’enterrement des quatre victimes

Jusqu’à quand Seigneur ?… Je lis le Psaume 11. Ô combien ce psaume est d’actualité :
“C’est en l’Eternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire : Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau ? Car voici, les méchants bandent l’arc, ils ajustent leur flèche sur la corde, pour tirer dans l’ombre sur ceux dont le cœur est droit.
L’Eternel est dans son saint temple, L’Eternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, ses paupières sondent les fils de l’homme.
l’Eternel sonde ceux qui sont justes, mais Il déteste le méchant et l’homme épris de violence…
Quand les fondements vacillent, que fera le juste ?
La Bible dit que Dieu est présent dans ces tragédies, particulièrement quand cela touche Son peuple. Et nous voyons que Dieu connait le juste et le méchant, Il fait la différence. Croyons en Sa justice.
Le verset 3 pose la question : “Quand les fondements vacillent, que fera le juste ?” C’est une question que Dieu nous pose. Quand les valeurs fondamentales, les droits essentiels de l’humanité, toutes ces choses formant le socle de notre civilisation, vacillent et tombent dans la tourmente de la folie meurtrière, que fait-on ? Quelle doit-être notre réaction?…
Je crois qu’Israël donne un bel exemple, il est une réponse à ces questions : Israël va de l’avant, aime trop la vie pour baisser les bras. Aucun peuple n’a autant été atteint dans sa chair que le peuple juif durant des siècles, et pourtant il continue à vivre, à aimer la vie et à croire en la justice.
“Tsedek ve’emet ‘itanou”, dira Binyamin Netanyahou, le chef de l’Etat hébreu, à la synagogue de la Victoire de Paris - “la justice et la vérité sont avec nous”. 
Israël croit en son Créateur. Où voit-on des politiques citer Esaïe, Amos, les prophètes antiques ?… Israël a sa consolation en son Dieu, sachant qu’aucun de ses enfants ne sera oublié par le Dieu de Jacob. Assurant au maximum sa sécurité, Israël continue de vouloir la paix, de vouloir la vie, payant le prix… et continuant d’offrir au monde sa technologie, ses inventions, son génie.


Nous offrons aux familles endeuillées toutes nos condoléances,
à tout Israël l’expression de notre amour,
Gérald et Sophie, et tous les amis de Shalom Israë

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !