Valérie Shä Live Blog: “Petite fille, j’ai vécu la Shoah.”


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


vendredi 30 janvier 2015

“Petite fille, j’ai vécu la Shoah.”


Source:
http://tsahal.fr/2015/01/27/petite-fille-jai-vecu-la-shoah/

“Petite fille, j’ai vécu la Shoah aux Pays-Bas, et plus tard dans le camp de concentration Bergen-Belsen en Allemagne.
À l’âge de 12 ans, je suis retournée aux Pays-Bas avec ma mère et mes deux frères et sœurs plus âgés. Mon père n’a pas survécu à Bergen-Belsen.
Il était clair pour moi que j’irai en Israël, et à 20 ans, c’est ce que j’ai fait. J’ai rencontré Aki, originaire d’Afrique du Sud, et nous nous sommes mariés. Nous nous sommes installés dans le Kibboutz Tzora où nous avons fondé une famille, et nous y vivons jusqu’à présent.
Nos cinq enfants ont tous servi dans Tsahal et j’étais fière d’eux, particulièrement de Ran qui était pilote dans l’Armée de l’Air. Il a été tué dans un accident d’hélicopère.
Nos enfants ont fondé de belles familles et aujourd’hui, nos cinq petits-enfants servent dans Tsahal.
Savoir qu’il y a une continuité est un sentiment vraiment très spécial. Ils sont ma victoire personnelle.”
-Mirjam Lapid-Andriesse, 81 ans, survivante de l’Holocauste.
Mirjam Lapid-Andriesse est née le 17 avril 1933 à Deventer aux Pays-Bas. Les Nazis ont envahi les Pays-Bas alors que Mirjam n’avait que sept ans et en très peu de temps, des mesures antijuives ont été mises en place. Ils devaient porter l’étoile jaune, étaient isolés de la vie publique et les enfants juifs, y compris Mirjam, n’avaient plus le droit d’aller à l’école.

Mirjam Lapid survivante de la Shoah

Mirjam était la seule enfant juive à son école. Quand les Nazis sont venus pour sortir les enfants juifs des classes, le principal de Mirjam a essayé de la protéger et a été battu par les soldats allemands. Au cours des deux années suivantes, Mirjam a étudié dans des classes improvisées, établies par la communauté juive.
En 1943, Mirjam et sa famille ont été envoyées dans le Ghetto d’Amsterdam. En juillet de la même année, ils ont été déportés au camp de concentration Westerbork. En janvier 1944, ils ont été envoyés à Bergen-Belsen. Des 3000 juifs hollandais envoyés dans le camp de concentration, seuls 600 ont survécu.
Le père de Mirjam est mort dans le camp, mais elle a survécu avec sa mère et ses deux frères et soeurs plus âgés qu’elle. Ils ont été libérés en avril 1945. En 1953, Mirjam est arrivée en Israël où elle a rencontré son mari Aki et avec qui elle a fondé sa famille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !