Valérie Shä Live Blog: Prier et jeuner pour Jérusalem par Derek Prince | ©Valerie Sha Live Blog


Accueil |Shabbat , 7ème jour : direct live & archives | Bibles Et Références | Livres | Non merci? | Ami-es catholiques  
Sauvé(e): puis-je perdre mon Salut? | Faire un don | Auteurs et relayeurs: comment bien faire? |


Serait-il possible que la France comprenne enfin qu’Israël n’est finalement pas “le problème” suscitant le terrorisme dans le monde?


dimanche 22 février 2015

Prier et jeuner pour Jérusalem par Derek Prince | ©Valerie Sha Live Blog


Source:   http://derekprince.fr/prier-et-jeuner-pour-jerusalem/

Relayé [?] par ©Valérie Sha Live Blog

01 jan 1970


Il y a plus de dix ans, un corps de groupes d’intercesseurs de six continents s’est senti incité à appeler à 40 jours de jeûne et de prière pour Jérusalem. Après un certain nombre d’autres périodes de 40 jours de jeûne et de prière pour des besoins divers, ils ont ressenti que la priorité à l’ordre du jour du Seigneur était Jérusalem. Je crois qu’il reste très important que nous nous impliquions à jeûner et prier sérieusement pour Jérusalem.

Lorsque j’ai eu une puissante rencontre personnelle avec Jésus-Christ en 1941 dans une chambre d’un baraquement de l’armée en Angleterre au milieu de la nuit, cette rencontre changea ma vie de façon radicale et permanente. Dieu commença immédiatement à m’enseigner plusieurs choses étonnantes, l’une d’elles était l’importance et la nécessité du jeûne.

En 1973, J’ai publié un livre appelé ‘Comment façonner l’histoire par la prière et le jeûne’ dans lequel je donne des exemples de ma vie personnelle, et de l’histoire (tout particulièrement pour l’histoire des États-Unis), démontrant comment en ces temps cruciaux, le jeûne en plus de la prière peut amener des changements radicaux et l’intervention de Dieu dans les évènements historiques.

La signification de Jérusalem

Quel rapport avec Jérusalem? Justement, Jérusalem est le point central des desseins de Dieu sur terre. Au début du vingtième siècle, Jérusalem était un petit village insignifiant dans une province de l’empire ottoman et sans réelle conséquence politique. Si vous aviez prédit qu’une centaine d’années plus tard Jérusalem serait au centre de tous les conflits et l’attention du monde, personne ne vous aurait cru!

Quelle est la raison sous-jacente pour toute l’attention et la controverse liées à Jérusalem? Il n’y a aucune explication naturelle ou politique suffisante de la fureur du monde entier sur cette relativement petite ville avec moins d’un million de personnes dans une petite bande de terre d’un pays. Selon les standards du monde, c’est juste une goutte d’eau. Pourtant vous ne pouvez ouvrir votre journal sans une référence à Israël. Il n’y a aucune raison logique, pratique pour cela; c’est principalement une question spirituelle. Et c’est une question d’importance suprême. Cela concerne le retour du Seigneur Jésus-Christ pour établir son royaume sur la terre. Derrière toute cette fureur se trouve l’inimitié et l’opposition de Satan.

Les Écritures démontrent clairement que Jésus ne reviendra pas sur terre avant que les Juifs n’aient été rétablis à Jérusalem et en Israël.

Satan, l’ennemi juré de Dieu, de son peuple et ses desseins, déteste et craint la pensée du retour du Seigneur plus que tout et s’y oppose avec tous les moyens en son pouvoir. Le retour du Seigneur amènera la fin du règne de Satan comme prince de ce monde. Il sera lié pendant mille ans, libéré pour peu de temps puis confiné dans le lac de feu pour l’éternité.

Avant le retour de Jésus, les Juifs devront être rétablis à Jérusalem. Elle doit devenir leur cité et leur cœurs doivent être préparés pour reconnaître et recevoir le Messie qu’ils ont rejeté (voir Matthieu 23:37-39, Zacharie 12:10-12).

Jésus revient pour un scénario qui a été préparé. C’est une image de la ville de Jérusalem où le peuple juif est rassemblé à nouveau après avoir été dispersé à l’étranger. Voilà ce que Jésus emmène.

Opposition au retour du Seigneur

Je pense, que le principal objectif de Satan est d’empêcher ou de retarder le retour de Jésus. Il est assez intelligent et connait suffisamment les Écritures pour savoir que s’il peut faire échouer le retour des Juifs dans ce pays et l’établissement de Jérusalem comme leur cité capitale, alors Jésus ne reviendra pas.

Cela amène une conclusion assez surprenante, mais qui je crois est très vraie et biblique: l’opposition au rétablissement du peuple juif à Jérusalem et dans ce pays est, en réalité, l’opposition au retour du Seigneur Jésus-Christ. Les forces qui sont déployées contre le rétablissement d’Israël s’opposent, en réalité, au retour du Seigneur Jésus lui-même.

Cela apporte une lumière très importante sur toute cette situation controversée. Ce n’est pas seulement une question de politique. Il s’agit d’une question d’importance spirituelle suprême. Nous devons être concernés, chacun d’entre nous, pour nos propres nations. Chaque nation, dans un sens, doit être très prudente quant à son attitude envers ce qui est essentiel dans les desseins de Dieu.

Notre dette envers le peuple juif

Je veux juste souligner quelques vérités simples et élémentaires. Tous les chrétiens – quelles que soient leurs races, leurs nationalités, ou leurs arrières plans – ont une dette incalculable envers le peuple juif, une dette spirituelle. Nous devons toute bénédiction spirituelle jamais reçue à une seule nation, le peuple juif.

Laissez-moi illustrez cela brièvement: s’il n’y avait pas le peuple juif, il n’y aurait pas de patriarches, pas de prophètes, pas d’apôtres, pas de Bible et pas de Sauveur. Quelle sorte de salut aurions-nous alors, sans tout cela? Jésus, lui-même, dit dans Jean 4:22: »… le salut vient des Juifs. » Toute personne ayant le salut à travers la foi en Jésus doit tout son héritage spirituel au peuple juif.

Mais la tragédie consiste en ce que plutôt que d’admettre notre dette au peuple juif, des multitudes de chrétiens déclarés au cours des siècles ont aggravé cette dette avec plus de seize siècles d’antisémitisme enragé. La plupart de l’activité antisémite en Europe (qui était la région la plus affectée, ainsi que la Russie) a été réalisée par des chrétiens de profession de foi, souvent menés par des prêtres et par des personnes affichant des crucifix, effectuée au nom de Christ.

Si vous trouvez que le peuple juif rechigne plutôt à admettre les déclarations de Jésus, ou à prêter l’oreille aux proclamations de l’Évangile, vous devez tenir compte de ce fait. Ils ont un arrière plan de plus de seize siècles de persécution vicieuse et injuste réalisée au nom de Christ par de prétendus chrétiens.

Que pouvons nous faire?

Vous pourriez demander: Comment pouvons-nous nous amender? La réponse est, nous ne le pouvons pas. Nous ne pourrons jamais rien faire pour réparer tous les crimes qui ont été commis au nom de Christ contre le peuple juif depuis tous ces nombreux siècles.

Nous ne pouvons pas nous amender. Mais nous devrions nous repentir. Si nous nous repentons, Jean-Baptiste a indiqué aux gens de son époque, »Produisez donc du fruit digne de la repentance » (Matt 3:8). Autrement dit, « Faites quelque chose de pratique pour montrer que vous vous êtes vraiment repentis. » Une chose que nous pouvons faire, qui est pratique et très puissante est d’accepter notre responsabilité à intercéder pour Israël, pour Jérusalem et pour le peuple juif.

Nous trouvons une très belle image de l’intercession pour Israël dans Esaïe où le Seigneur parle et dit:

« Sur tes murailles, Jérusalem, j’ai établi des gardiens; ils ne se tairont jamais, de tout le jour et de toute la nuit. Vous qui faites se ressouvenir l’Éternel, ne gardez pas le silence, et ne lui laissez pas de repos, jusqu’à ce qu’il établisse Jérusalem, et qu’il en fasse un sujet de louange sur la terre. » Esaïe 62:6-7 version Darby

D’autres versions l’ont traduit ainsi, « Pas de répit pour vous! Et ne lui laissez aucun répit, jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et en fasse (un sujet de) louange sur la terre. »

C’est une parole qui nous est adressée à nous en tant que croyants en Jésus dans ce temps où Dieu agit pour la restauration de Jérusalem. Il devrait y avoir des gardiens, dans un sens spirituel, sur les murs de Jérusalem appelant la terre entière dans chaque nation où se trouvent des chrétiens. Il devrait y avoir des intercesseurs tenant leur poste sur les murs de Jérusalem.

Dans l’armée, être à son poste de gardien est une responsabilité très sérieuse. Si vous vous endormez sur votre poste, cela relève de la cour martiale, et je crois que c’est avec le même sérieux que Dieu veut que nous nous engagions à intercéder pour Jérusalem. Bien que nous ne puissions pas être physiquement situés sur les murs de Jérusalem, c’est là, dans un sens spirituel, que Dieu poste des intercesseurs des nations tout autour du monde.

Un terme intéressant apparaît dans ce passage. Dieu dit, « Vous qui faites se ressouvenir l’Eternel, ne gardez pas le silence ». Le terme hébreu est mazkira, qui signifie une personne qui rappelle quelque chose à quelqu’un d’autre. C’est le mot en hébreu moderne pour ‘secrétaire‘ L’une des tâches d’une secrétaire est de rappeler à son patron ses rendez-vous et ce qu’il doit faire. Nous devons être les secrétaires du Seigneur lui rappelant, « Seigneur, souviens-toi de ce que tu as promis à Abraham, Isaac et Israël. Souviens-toi de ce que Jésus a dit à propos d’Israël? Souviens-toi, souviens-toi, souviens-toi. » Autrement dit, nous faisons tenir Dieu dans son propre engagement pour Jérusalem.

C’est la plus puissante forme d’intercession que nous pouvons pratiquer. Elle dit, « Dieu, tu as dit. Nous te prenons au mot. Nous ne nous tairons pas. Nous n’arrêterons pas de prier jusqu’à ce que tu accomplisses ce que tu as dit. » Dieu cherche ce genre d’intercession partout dans le monde.

Les prières à apporter

Voici, sept éléments de prières que nous pourrions apporter devant le Seigneur:

1) Que Dieu enlève le voile qu’il a souverainement placé sur le cœur des Juifs concernant la messianité de Jésus.

2) Que Jérusalem reste la capitale indivisée d’Israël.

3) Pour la délivrance de tous esprits religieux dominant sur tout ce territoire – Juifs, chrétiens et autres- car ils sont tous extrêmement puissants.

4) Pour la paix entre les Juifs religieux et laïques. Il y a une crise présente sur le terrain.

5) Pour la paix entre croyants. Car cela n’existe toujours pas actuellement.

6) Que le corps de Christ devienne un corps mature et intercédant!

7) Pour les responsables chrétiens du monde entier. Qu’ils reconnaissent par la grâce surnaturelle de Dieu la signification unique de Jérusalem dans la fin des temps selon Dieu.

A vous de déterminer comment vous intègrerez ces différents points dans votre propre prière.

Comment Dieu jugera les nations

Je voudrais partager encore un point très important. Cela peut vous choquer mais je vous le démontrerais avec les Écritures. Dieu jugera les nations selon la manière dont elles auront traité les Juifs. Il ne va pas juger les nations selon plusieurs critères compliqués. Il n’y aura qu’un seul critère, et il est surprenant. Permettez-moi de vous montrer ce que Joël 3:1–2 dit. Le Seigneur parle à la première la personne:

« Car voici, en ces jours, en ce temps-là, quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat (Josaphat signifie « l’Éternel juge »); là, j’entrerai en jugement avec elles au sujet de mon peuple d’Israël, mon héritage, qu’elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé. »

Dans ce passage, nous voyons deux points selon lesquels Dieu jugera les nations païennes:

1) Comment elles auront traité le peuple juif.

2) Ce qu’elles auront fait du pays que Dieu , dans son alliance éternelle, avait promis à Abraham, Isaac et Israël pour toujours.

A la fin de la Première Guerre mondiale, la Société des Nations a donné à la Grande-Bretagne, la responsabilité d’un mandat pour administrer ce territoire. Ce mandat spécifiait qu’il fallait donner au peuple juif une terre pour sa nation. En 1922, Winston Churchill, d’un seul coup de crayon britannique, créa un Etat arabe alors connu sous le nom de Transjordanie (aujourd’hui la Jordanie) sur la partie à l’est du Jourdain, occupant environ 75 pour cent de l’héritage promis à Israël.. Ainsi, 75 pour cent ont donc été coupé.

Après la Seconde Guerre mondiale, les Nations Unies ont encore partagé le territoire restant entre les Juifs et les Arabes, laissant aux Juifs à peine 12 pour cent de la totalité de la terre que Dieu leur avait promise. Nous devons admettre que les nations ont divisé la terre de Dieu, et il a déclaré qu’il les jugera sur cette base.

Il les jugera également sur la manière dont elles auront traité les Juifs, et j’ai déjà parlé des longs et épuisants siècles d’antisémitisme. Nous devons garder à l’esprit que Dieu en tiendra compte.

Dieu le dit non seulement dans l’Ancien Testament, mais également dans le Nouveau Testament. Dans Matthieu 25:31-46, connu comme la parabole des brebis et des boucs (pourtant ce n’est pas une parabole mais une prophétie), Jésus déclare la façon dont Dieu jugera les nations. Il les séparera en deux catégories, les brebis et les boucs. Il n’y aura qu’un seul principe de séparation – la manière dont elles auront traité les frères de Jésus, le peuple juif.

Les nations brebis qui auront traité les Juifs avec bonté et compassion hériteront du royaume terrestre que Jésus est venu établir. Mais les nations boucs qui auront persécuté et été impitoyables et injustes envers le peuple juif recevront l’une des plus terribles sentences jamais prononcées par Dieu:

« Retirez–vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges. » Matthieu 25:41

Remarquez que le feu éternel n’a jamais été préparé pour les êtres humains. Pourtant, les êtres humains qui ne remplissent pas les conditions de Dieu finiront là ensemble avec le diable et ses anges. Le point de division, la ligne de séparation est très simple. Les nations ont-elles méprisé, opprimé ou persécuté le peuple juif? Ou, lui ont-elles montré de la compassion et de la miséricorde à ses heures difficiles? C’est un point extrêmement grave, qui détermine la destinée des nations.

Un temps pour l’intercession

Voici un autre verset dans Esaïe – un de ces versets étonnants que l’on peut lire sans réellement réaliser ce qu’il signifie. Dans Esaïe 60:12, le Seigneur s’adresse à Sion (c’est-à-dire le peuple juif sur leur terre) et Il dit:

« Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, ces nations-là seront exterminées. »

Comme vous savez, je suis britannique d’origine et je servais avec les forces britanniques en Israël jusqu’à ce que j’ai été libéré de l’armée en 1946. A cette époque, l’Empire britannique était probablement l’un des plus grands que n’a jamais connu l’histoire, étant passé victorieusement à travers deux guerres mondiales. Pourtant, entre 1948 et quelques années suivantes, l’Empire britannique s’est désintégré complètement, jusqu’à ce qu’aujourd’hui la Grande-Bretagne ne soit à peine une puissance d’importance mondiale.

La Grande-Bretagne n’a jamais perdu de guerre. Il n’y a qu’une seule explication pour ce déclin dramatique dans l’histoire et le destin de la Grande-Bretagne. Dans les années 1947 et 1948, quand le destin de cette terre et de l’état de l’Israël devait être décidé (et j’étais un témoin oculaire, je ne théorise pas), la Grande-Bretagne a tout fait, sauf la guerre, pour empêcher l’émergence de l’État d’Israël.. Voilà le point qui a conduit à la chute de l’Empire britannique telle une avalanche.

Aujourd’hui, je suis citoyen américain et je voudrais dire à mes compatriotes américains, je vois le gouvernement américain suivre la même politique que les Britanniques en 1947et 1948, qui n’est pas une guerre ouverte, mais une subtile manipulation politique pour contrecarrer les desseins de Dieu. Les États-Unis peuvent être la nation la plus riche et la plus puissante, mais cela ne fait aucune différence. Toute nation qui ne sert pas les desseins divins périra, Dieu le dit.

Non seulement, c’est un temps d’intercession pour Israël. Mais aussi pour tous ceux d’entre nous d’origine ‘païennes’, quelle que soit notre nationalité, ce devrait être un temps d’intercession pour notre propre nation et notre gouvernement afin d’éviter l’affrontement avec Dieu Tout-puissant et ses desseins pour l’histoire.

Prierez-vous pour que le Seigneur vous touche par la puissance de son Saint-Esprit pour vous tenir devant lui dans une fervente intercession?

Pour une étude complémentaire, nous vous recommandons les livres ‘La terre promise, la parole de Dieu et la nation d’Israël’, et ‘La destinée d’Israël et de l’Église’.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

➤ Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

■ 1 - Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
■ 2 - Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
■ 3 - Saisissez votre prénom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot " U R L " ! Écrivez simplement votre prénom)
■ 4 - Cliquez sur Publier commentaire

Merci à tous ♥ pour vos commentaires !